FLANDRES

Histoire de la province de Flandre


     

Le pays était habité par les tribus celtiques belges Morins et Menapes lorsque César s'en appare en 54 av. JC et l'incorpore dans la Belgique seconde. La contrée est envahie par les Francs Saliens qui en font la base de leur territoire. A l'époque mérovingienne, la Flandre est divisée en comté. Sous les carolingiens, la navigation pénètre les fleuves Aa et Escaut et donne naissance à de nombreux centres de commerce. Le roi de Francia Occidentalis, Charles-le-Chauve, constitue la région en marche au profit de Baudouin I Bras-de-Fer, qui est considéré comme le premier comte de Flandre, qui relève de la Couronne de France. Boudouin IV augmente le territoire de Flandre en dehors du royaume de France, en se faisant conséder par l'Empereur Walcheren. Jouant ainsi de leur double vassalité, les comtes de Flandre essayeront de s'affranchir. Les comtes de Flandre développeront une puissance maritime capable de contrecarrer celle de l'Angleterre.

Si l'extention territoriale de la Flandre est terminée, l'essor économique ne fait que commencer. La vie économique et les institutions urbaines sont contrôlées par de puissantes guildes, assez puissantes pour obtenir des concessions politiques et se regrouper en communes. Mais l'apparition des classes sociales fondées sur la richesse entraîne des troubles : dès le XIIIe siècle le patriciat se heurte aux artisans. En 1214 après la victoire de Bouvines, le comte de Flandre est chatié pour sa trahison et le roi de France exerce une suzeraineté de plus en plus effective. Mais les villes ont besoin de l'Angleterre qui leur fourni la laine. Un brutal soulèvement débutant par les Matines de Bruges, gagne tout le comté et les milices patriciales écrasent, en 1302, l'armée royale. L'armée aura sa revanche à Mons-en-Pévèle en 1304, mettant fin à la révolte. Durant la Guerre de cent-Ans, les villes flamandes passent dans le camp anglais à l'appel du traitre Jacob Van Artevelde, maître de Gand.

Puis la Flandre retourne à la neutralité dès 1345, les villes indépendantes s'entredéchirant pour le contrôle du commerce. En 1384, la Flandre est intégrée dans la Bourgogne, ramenant le calme, sauf à Gand qui nourrit des insurrections périodiques. Après la chute de la maison de Bourgone, la Flandre devient un domaine des Habsbourg. Charles Quint supprime par le traité de Madrid en 1526 le lien de vassalité qui rattachait la Flandre à la France.

La France annexe suite aux conquêtes de louis XIV Dunkerque, Douai, Lille et Cassel par le traité de Nimègue. Ce qui reste de la Flandre espagnole est transféré à l'Autriche par le traité d'Utrecht en 1713. Conquise par les armées révolutionnaires françaises, la Flandre autrichienne forme les départements de la Lys et de l'Escaut en 1794. En 1815, elle est rattachée au Pays-Bas, puis au royaume de Belgique. La Flandre connait au XIXe siècle un réveil flaminguant et nouvel essor industriel.

         

Index | France | Belgique | Flandres | Histoire de la province de Flandre.
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page. ©2017 Société Vexillologique de l'Ouest