NORMANDIE

Histoire de la Normandie


     

On trouve des traces d'habitats dans la région depuis plus de 5 000 ans. Nous savons peu de choses de ces peuples, si ce n'est qu'ils vont devenir, à l'âge du bronze, des experts dans la fusion du cuivre et de l'étain. Ce sont les Celtes qui vont envahir, habiter et organiser le pays derrière les tribus Véliocasses, Lexoviennes, Calètes et Aulerques Eburovices. Auguste incorpore le pays à la Lyonnaise. La réforme de Gratien redonne aux cités leur frontières historiques et permet aux villes de se développer. Le christianisme arrive avec St-Nicaise au IIIe siècle, qui va évangéliser le pays. Les Francs vont réorganiser la région en pagus. Riche et fertile, ce dernier est dévasté au IXe siècle par les invasions normandes et ne connaît plus la paix jusqu'à l'établissement à demeure des Normands (Vikings).

Charles le Simple, cède à Rollon, chef des hommes du nord, les terres de haute Normandie. Lors du traité de Clair-sur-Epte, il fait de Rollon l'homme du roi après sa conversion au Christianisme. Profitant des luttes internes franques et celles contre la Bourgogne, les chefs normands (Rollon et Guillaume) en profitent pour élargir leurs possessions à la Basse-Normandie et constituent une unité stable. Ils sont fait ducs de Normandie. Après quelques révoltes internes (dont celle de Riulf, matée par Guillaume Longue-Epée), la Normandie retrouve son unité. Hugues le Grand est confirmé dans son duché par Louis IV. Après maints conflits, le traité de Gerbevoy en 945 instaure une période de paix en Normanie. Par la suite, une politique d'alliance avec les capétiens devient la tradition normande, jusqu'à Guillaume le Conquérant.

Les ducs de Normandie favorisent la féodalité et placent à la tête des comtés (anciens pagus) des membres de leur famille. L'Eglise profite de l'essor de la puissance ducale. Rollon s'applique à doter les églises, à reconstituer et instruire le Clergé, tout en soumettant l'Episcopat. Sous Guillaume le Conquérant, la Normandie bénéficie d'un renouveau économique continu.

Guillaume le Conquérant reprend la politique centralisatrice de ses prédécesseurs. Omniprésente, l'autorité du duc assure la sécurité du pays et l'unité du duché. Après le mariage avec Mathilde de Flandre, puis la conquête de l'Angleterre en 1066, la puissance normande inquiètera les rois de France. La succession de Guillaume marque une crise de l'autorité ducale, laissant la Normandie tomber en anarchie. Le conflit entre Robert Court-Heuse (héritier de la Normandie) et Guillaume-le-Roux (héritier de l'Angleterre) durera neuf ans. Henri Beauclerc, troisième frère et héritier de l'Angleterre gagnera la Normandie après la bataille de Tinchebray en 1106 et rétabliera l'autorité ducale, ainsi que l'empire anglo-normand. L'empire va passer dans la mouvance angevine avec Geoffroy-le-Bel. Henri II se consacre à la restauration de ses états et poursuit la politique d'octroi de libertés communales, dont Evreux, Bayeux, Alençon, Fécamp bénéficieront.

En 1197, Richard Coeur de Lion construira la forteresse de Château Gaillard pour protéger la Normandie des attaques du roi de France, avec qui il est en lutte permanente. Philippe Auguste arrivera finalement à ses fins avec l'avenement de Jean-Sans-Terre comme duc de Normandie, qui est incapable de résister au roi de France. La "Paix Française" confirmera les privilèges municipaux, respectera les institutions centrales et locales, ainsi que le droit coutumier, et rattachera la Normandie au domaine économique français.La Guerre de Cent-Ans, entraine le pillage et l'occupation temporaire de la Normandie, à partir du débarquement de St-Vaast-la-Hougue d'Edouard III. Elle est progressivement reconquise par Du Guesclin et retrouve pour un temps la paix. Henri V d'Angleterre enlève Rouen en 1419 et soumet toute la Normandie. La reconquête française du pays se fera de 1436 à 1450 par Charles VII.

Louis XI fait déclarer la province solidaire du domaine royal en 1468 et un parlement avec les mêmes privilèges que celui de Paris est créé en 1515. Dès lors, l'histoire de la Normandie se confond avec celle de la France. En 1790, la province a formé cinq départements (Manche, Calvados, Orne, Eure et Seine-Inférieure).

En 1944, après quatre années d'occupation nazie, la Normandie sera le théatre du débarquent des troupes alliées pour libérer la France. Les Normands paieront un lourd tribut pour cette liberté retrouvée.

         

Index | France | Normandie | Histoire de la Normandie.
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page. ©2017 Société Vexillologique de l'Ouest