Drapeau acadien   

ACADIE

Armoiries de l'Acadie

Drapeau acadien


     

         

Les armoiries acadiennes se décrivent : d'azur à une goëlette d'argent habillée d'or sur une mer ondée du même, arborant au grand mât une bannière d'argent avec le mot ACADIE inscrit en lettres de sable, le tout surmonté de l'étoile de l'Acadie.

Signification
Lors de la 2e Convention nationale des Acadiens, tenue à Miscouche Ile-du-Prince-Edouard, en 1884, les délégués adoptèrent un ensemble de symboles qui furent utilisés sur un insigne porté à la boutonnière par les délégués. Ils sont repris sous une forme héraldique pour constituer les armoiries de la Société Nationale de l’Acadie. La goélette avait déjà été proposée, en 1882, comme emblème principal du peuple Acadien par l’abbé Marcel-François Richard, qui fut l’artisan de l’adoption de l’Assomption comme fête nationale distincte, du drapeau tricolore et des autres symboles acadiens. Il estimait que les traversées de la mer avaient été au cœur de l’histoire de l’Acadie. Les lignes ondulées sont la représentation héraldique de l’eau, évoquant ainsi la migration originelle de France vers l’Acadie, ainsi que la Déportation entreprise en 1755, et le retour subséquent dans la région Atlantique après 1763. L’étoile rayonnante est un emblème marial, la Stella Maris, étoile de la Vierge Marie et symbole d’espoir pour les marins depuis le 7e siècle. Elle était reconnue comme un symbole acadien depuis au moins 1870 et elle symbolise l’espoir et le renouveau acadien. La couleur jaune, ou or, est empruntée au drapeau papal, blanc et jaune, et symbolise l’attachement traditionnel de l’Acadie à l’Église catholique romaine. L’hymne Ave maris stella fut adopté comme hymne national de l’Acadie. Source.

Devise : L'UNION FAIT LA FORCE devise nationale de l’Acadie depuis la 2e Convention nationale des Acadiens en 1884.


Index | Canada | Acadie | Armoiries de l'Acadie.
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page. ©2017 Société Vexillologique de l'Ouest