Drapeau du Dauphiné
Drapeau du Dauphiné   

Drapeau du Dauphiné

DAUPHINE

Drapeau, armoiries et emblèmes du Dauphiné


Blason du Dauphiné

Blason du Dauphiné

 


Drapeau de la France


Drapeau de la Savoie

 

DAUPHINE. Ancienne province de l'est de la France, limitée au nord par la Bourgogne, à l'est par la Savoie, au sud par la Provence et à l'ouest par le Lyonnais. Cap. Grenoble. Son nom vient de Delphinus, titre égalant celui de prince souverain.

Histoire du Dauphiné : après être passé du royaume Burgonde, au royaume de Bourgogne Cisjurane et dans le royaume d'Arles jusqu'en 1032, le Dauphiné est réunit au comté de Vienne dont les titulaires se qualifiaient Dauphins.

Par le traité signé en 1343 et confirmé en 1349, Humbert II céde le Dauphiné à Philippe IV contre une somme de 40 000 écus d'or et pension viagère de 10 000 livres. Il fut stipulé dans le traité qu'à la mort de Humbert la possession du Dauphiné passerait au petit-fils de Philippe et que les princes qui règneraient sur ce pays seraient tenus de porter le titre et les armes des anciens dauphins. Ce pays devint l'apanage des fils aînés de France.

Origine du drapeau du Dauphiné : Il est issu de la bannière aux armes qui se blasonnent écartelé aux I et IV d'azur à trois fleurs-de-lys d'or ; au II et III d'or au dauphin pamé d'azur barbé, crété de gueules. Alias écartelé de France et du Dauphiné ancien.

Origine des armes : les anciennes armes du Dauphiné d'or au dauphin pamé d'azur bardé, crété de gueules, constituent des armes parlantes, le titre de Dauphin ayant précédé l'emblème. Lorsque le pays fut racheté par Philippe IV et devenu l'apanage des fils de France, ces armes furent écartelées avec celles de France. Le blason du Dauphiné figure donc l'union au Royaume de France et le titre d'héritier à la couronne de France. résumé.

Liens et sources :
- Jacques MEURGEY, Notice Historique sur les Blasons.
- Larousse Grand Dictionnaire Encyclopédique.

Texte et dessins : Thierry Gilabert - Août 2003.