Drapeau de Limoges
Bannière armoriée de Limoges  

Drapeau de Limoges

LIMOGES

Drapeau, armoiries et emblèmes de la ville de Limoges


Blason de Limoges

Armes de Limoges

 

 

logo de la ville de Limoges

 

Confrérie Saint-Martial
Grande Confrérie St-Martial

Confrérie Saint-Aurélien
Confrérie St-Aurélien

Drapeaux de confréries

 


Drapeau du Limousin

 

[87] LIMOGES. Chef-lieu de la Haute-Vienne et de la région Limousin, de l'ancienne vicomté de Limoges et du Limousin.. 140.000 habitants (agglo. 180.000 habitants). Centre commercial, Limoges les matières premières locales pour ses industries traditionnelles et attire d'autres activités plus dynamiques (constr. met. elect.). capitale de l'émaillerie dès le XIe sicèle, ses porcelaines sont connues dans le monde entier et très prisées. Symbole du perfectionnement du savoir-faire français la porcelaine de Limoges est réalisée à partir du kaolin spécialement issus de St-Yriex-la-Perche; Evêché, Université, Limoges est une ville dynamique au riche patrimoine.

Origine du nom de Limoges : vient de Civitas Lemovicum ou "Cité des Lémovices" peuple celte qui occupait la région du Limousin et fonda la ville. Le nom des Lémovices vient des mots celtes (gaulois) Lemo- (orme) et -Uic (vaincre).

Histoire de Limoges : Limoges était à l'époque gauloise, la capitale du peuple celte Lemovices, qui envoyèrent à Vercingétorix 20.000 hommes en renforts. Du temps des Romains, elle fut baptisée Augustoritum. Devenue une des grandes cités de l'Aquitaine septentrionale sous les Mérovingiens et les Carolingiens, elle fut deux fois pillée par les Normands, et forma au XIIème siècle une puissante vicomté dépendante des comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine. Au cours de la guerre de Cent ans, elle est restée fidèle à Charles V, et fut mise à feu et à sang par le prince Noir (1370). A partir du XIVe siècle, la vicomté sera aux mains de la famille d'Albret et Limoges à celles de ses évêques, qui partageaient leur juridiction avec la royauté. L'union fut rétablie par l'avènement d'Henri IV.

Origine du drapeau : il s'agit des armes de Limoges misent en bannière, c-à-d que le blason de Limoges a été étendu sur toute l'étoffe du drapeau. Il se décrit : de gueules au buste de St-Martial d'argent accosté à dextre d'un S d'or, à senestre d'un M d'or ; au chef d'azur à trois fleurs-de-lys d'or. Alias St-Martial au chef des bonnes villes de France.

Origine des armoiries : c'est dès le VIe siècle que Limoges place Saint-Martial (son premier évêque, son saint-patron de la ville et du Limousin qu'il a évangélisé au IIIe siècle), sur ses monnaie comme élément identitaire et emblèmatique de la ville. Ces monnaies ainsi figurée, avaient pour surnom barbarini, parce que la tête du saint y était représentée barbue. Excepté un autre sceau apposé au bas d'un acte (par lequel la ville adhérait au procès de Boniface VIII, le 23 août 1303), qui offre un château crénelé et donjonné, les armoiries de Limoges n'ont pas subi de modification depuis le XIVe siècle. Le buste et les initiales de saint Martin en forment les meubles héraldiques. Le chef de France y a été aujouté en 1421 par le dauphin Charles, en hommage à la résistance des habitants contre les Anglais.

Logo de Limoges : Le logo de la ville de Limoges représente une flamme, qui évoque les arts du feu et les techniques liées (porcelaine et émaux, céramique industrielle). Le bleu et le rouge rappellent les couleurs dominantes du blason traditionnel de la ville. La forme ronde du logo évoque l'histoire de la ville, par la forme originelle de la cité et du château.

Drapeaux des confréries de Limoges pour les ostentions :
- Grande Confrérie St-Martial, fondée en 1356
> drapeau amarante croix blanche.
> devise : Dieux Gart la Vila e Sent-Marsals la Gent
(Dieu protège la ville et Saint-Martial son peuple).

- Confrérie St-Aurelien, fondée en 1316 corporation des bouchers
> drapeau en damier vert et blanc.
- Confrérie St-Loup, fondée en 1153
- Confrérie des porteurs de la châsse de St-Martial.
- Confrérie de Ste-Valérie.

Liens et sources :
- Jacques Meurgey Notice Historique sur les Blasons.
- O. Neubecker le Grand Livre de l'Héraldique.
- Grand Dictionnaire Encyclpédique Larousse.
- Site de la ville de Limoges.
- Site de la Bibliothèque Multimedia de Limoges.
- Site de Limoges ville culturelle.
- Site de Limoges baket-ball - CSP Limoges.
- Site de Limoges rugby - Union Sportive Athlétique de Limoges.
- Information en Limousin.
- Conseil Général du Limousin.
- Comité du Tourisme en Limousin.

Texte et dessins : Thierry Gilabert - Sept. 2005