Drapeau sud-africain

SUID-AFRIKA - AFRIQUE DU SUD - SOUTH-AFRICA

Republiek van Suid-Afrika - lRiphabliki yase Mzantsi Afrika
lRiphabliki yase Ningizimu Afrika - lRiphabliki ye Sewula Afrika


     

Armoiries de l'Afrique du Sud

Grandes Armes
(ci-dessus)
et emblème des Spingboks d'Afrique-du-Sud
(ci-dessous)

Emblème des Springboks

dessin et proportions du drapeau sud-africain

Dessin et proportions du drapeau sud-africain

drapeau d'Etat
Drapeaux d'Etat sud-africains


Ancien drapeau sud-africain


African National Congres


Drapeau de Franschhoek

 

[ZAF] République d'Afrique-du-Sud. Etat d'Afrique australe baigné à l'ouest et au sud par l'océan Atlantique, à l'est par l'océan Indien et limité au nord par le Swaziland, le Mozambique, le Zimbabwe, le Botswana et la Namibie. Membre du Commonwealth, l'Afrique-du-Sud est un état fédéral composé de neuf provinces. Superficie 1.250.000km2. 50.000.000 habitants (Sud-Africains). Capitale Pretoria (cap. législative Le Cap). Langues officielles : anglais, afrikaans, ndebele, swazi, tsonga, tswana, venda et zoulou.

Histoire de l'Afrique du Sud : les premiers habitants connus d'Afrique du Sud seraient les peuples khoïsans (-40.000 av. JC). Les tribus bantoues s'installeront progressivement du Ve au Xe siècles. En 1488 commence l'histoire européenne et ce sont les Portugais qui découvrent la région, derrière Bartolomeu Dias ou encore Vasco de Gama. Les Hollandais y installent un comptoir pour la Compagnie hollandaises des Indes orientales, dirigé par Jan Van Riebeeck. Les colons hollandais implantent une colonie. Les Boers (nom des colons hollandais) entrent souvent en conflit avec la Compagnie des Indes. En 1685, la révocation de l'édit de Nantes provoque une importante immigration de protestants français, notamment des Poitevins, qui partent pour la Hollande, puis l'Afrique du Sud, et qui constituent environ le quart de la population européenne du pays (200 Huguenots français rejoignent les 800 colons hollandais). Ils fondent ce qui va devenir Franschhoek. Les Boers vont affronter les tribus bantoues et conclure un accord, car la situation économique se dégrade. De plus les Anglais prennent officiellement le contrôle sur les provinces, avec des décisions législatives qui vont provoquer la révolte des Boers. En 1806, les Anglais prennent officiellement la place des Hollandais. Les mines de diamants attirent les aventuriers dont les intérêts sont opposés à ceux des Boers. De 1818 à 1825, le roi zoulou Shaka mène une guerre sanglante sur les autres peuples et étend son empire sur tout l'est du pays. En 1835, les Boers quittent la province du Cap (Grand Treck) pour l'intérieur du pays et y fondent les républiques du Transvaal et l'Etat Libre d'Orange. En 1879, les Anglais subissent une lourde défaite lors de la bataille d'Isandhlwana avant de finalement s'imposer au Zoulouland. La paix ne reviendra qu'en 1902 avec la suppression des Etats boers. L'Union Sud-Africaine est créée en 1910 avec l'entrée en vigueur du South African Act, constitution commune aux 4 provinces. En 1926, la conférence impériale reconnaît la souveraineté du pays. De nombreuses lois locales sont votées dont l'apartheid. En 1961, le parti nationaliste organise un référendum qui s'avère favorable à la république et à la rupture avec le Commonwealth. En 1962, le pays est isolé diplomatiquement. D'énormes conflits sociaux et raciaux font du pays un état militaire. En 1994, l'Apartheid est aboli et Nelson Mandela devient président de la République Sud-Africaine.Origine du drapeau sud-africainLe drapeau est à lui seul un résumé de l'histoire vexillologique du pays. Il reprend les anciennes couleurs de l'Afrique du Sud et des républiques boers (rouge, blanc et bleu), augmentées des couleurs panafricaines, qui sont celles de l'ANC -African National Congress- -Congres National Africain- (vert, jaune et noir), qui se rejoignent par un Y horizontal. Le drapeau a été très bien pensé, car il respecte dans un ensemble homogène et agréable, les règles d'association et de visibilité des couleurs. La signification officielle du drapeau est la suivante : le bleu représente le ciel et la mer, le vert la terre et l'agriculture, le noir les natifs africains et la force, le blanc les natifs européens et la paix, le jaune la richesse aurifère du pays, le rouge le sang versé lors des différents conflits (noirs / noirs ; blancs / noirs ; blancs / blancs) qui ont ruinés le pays et le peuple sud-Africain. Le Y renversé symbolise la jonction et l'union de toutes les composantes qui forment l'identité de l'Afrique-du-Sud, auxquelles l'avenir du pays est lié. Le drapeau de l'Afrique-du-Sud est un drapeau de l'union du pays, pays résolument orienté vers l'avenir et la construction d'une république unitaire.

Drapeaux de l'état d'Afrique-du-Sud : résumé.

Officialisation du drapeau et des emblèmes sud-africains : le 27 avril 1994. Le présent drapeau d'Afrique-du-Sud a été dessiné par M. Frederic Brownell, Héraut d'Etat.

Drapeaux historiques d'Afrique du Sud : résumé.

Origine des armoiries d'Afrique-du-Sud : les anciennes armoiries du Dominion d’Afrique du Sud, datant de 1910 ont été conservées jusqu'en 2000. Le 27 avril 2000, de nouvelles armoiries font officiellement leur apparition pour représenter l'Etat sud-africain. Elles représentent une figure humaine de l'art rupestre khoïsan et figurent plusieurs concepts (fertilité, renaissance, force, identité, autorité, paix, grandeur, diversité, spiritualité ... ) et non plus des provinces, comme auparavant. La devise est inscrite en langue aborigène.

Armoiries d'Afrique du Sud : résumé.

Emblème animal de l'Afrique du Sud : l'animal du désert du Kalahari, le Springbok mesure en moyenne 75 cm de hauteur et pèse 40 kg. Il peut atteindre des vitesses de 90 km/h et sauter jusqu'à 4 m de hauteur. Son nom est étroitement associé à l'équipe nationale de rugby à XV, baptisée Springboks depuis 1906. Le projet de rebaptiser cette équipe "Protéas" (fleur nationale) a été abandonné en 1995, après l'adoubement des Springboks par Nelson Mandela et la victoire de l'Afrique du Sud lors de la coupe du monde de rugby en octobre 2007. Depuis 1997, le springbok n'apparait plus sur l'habillage de la compagnie aérienne nationale South African Airways.Embleme floral de l'Afrique du SudLa Protéa - Protea cynaroides-, est la fleur emblème traditionnelle de l'Afrique du Sud qui a été conservée en 1994. C'est aussi le surnom de l'équipe nationale de cricket.

Autres emblèmes sud-africains : un oiseau, la grue bleue -anthroïde paralisia, un poisson le galjoen -coracinus capensis-, et un arbre le Yellowwood -podocarpus latifolius-.

Devise sud-africaine : Ex Unitate Vires (l’union fait la force), traduction de la devise en néerlandais de l’ancienne République du Transvaal Eendracht Maakt Macht, adoptée en 1910 a été conservée jusqu'en 2000.
Le 27 avril 2000, la nouvelle devise Ike e: /xarra //ke (en langue sotho) est entrée en vigueur. Elle signifie "Divers peuples unis" ou "de divers peuples l'unité".

Drapeaux des provinces d'Afrique du Sud : résumé.

Liens et sources :
- Site du Gouvernement Sud-Africain.
- Site du Gouvernement Sud-Africain.
- Présentation des règles et usages du drapeau sud-africain.
- Coupe du Monde de football - Afrique-du-Sud 2010.
- Ambassade d'Afrique-du-Sud en France.
- Site d'information sur l'Afrique-du-Sud.
- Site de présentation sur l'Afrique-du-Sud.
- Site de Haut-Espoir.
- Site de Lacabriere.
- Présentation Franschhoek.
- Alliance française en Afrique-du-Sud.
- France Afrique-du-Sud.
- Explore South Africa.
- Université de Prétoria.
- Site de la ville de Tshwane.
- Brownell Frederic, National Symbols of the republic of South Africa - 1995 Johannesburg.
- Whitney Smith,
Les drapeaux à travers les âges et dans le monde entier.
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.

 

Index | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de l'Afrique-du-Sud.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.