AUCH

Drapeaux armoiries, symboles et emblèmes de la ville d'Auch


     

Armoiries et logo de la ville d'Auch

 

 

[32] GERS. AUCH. Préfecture et chef-lieu du département Gers. Au centre de la Gascogne, siège d'un archevêché, Auch est un centre commercial et agricole avec quelques modestes industries. Population 25.070 habitants (les Auscitains).

Origine du nom : anciennement Elimberris, cité du peuple celtibére Auscii. Au Ve siècle la ville prend le nom Augusta Auscorum qui devient Auch.

Histoire de la ville : l'ancienne Elimberris est soumise par les légion de Rome, commandées par Crassus. Auch prospère sous l'occupation romaine et se développe. Auch supplante Eauze (Elusa), pourtant capitale de la Novempopulanie gallo-romaine. L'evêché est fondé au VIe siècle. Auch devient une métropole dont le titulaire prend le titre de primat d'Aquitaine. La ville passe sous domination wisigothique, puis franque. Le pays d'Armagnac est organisé sous l'administration carolingienne et Auch en devient la capitale. Erigée en archevêché au IXe siècle, la ville médiévale se forme autour de la cathédrale et du château des comtes d'Armagnac. Après la bataille de Lectoure en 1473, Auch passe directement dans le giron du roi de France Louis XI. Enserrée en ses murs, Auch garde son aspect médiéval jusqu'au XVIIIe siècle. La ville est centre d'une généralité en 1716, et se transforme sous l'impulsion de l'intendant d'Etigny. Sous le Second Empire, à l'initiative du préfet Féart et de l'Archevêque Salinis, les édiles auscitains poursuivent son oeuvre donnant à la ville un ensemble architectural harmonieux.

Drapeau de la ville d'Auch : le drapeau municipal reprend les couleurs de la ville, le blanc et le rouge, posée en bandes verticales, correspondant au parti des armoiries. La ville pavoise de façon quasiment exemplaire avec son drapeau, armorié ou nom, et ses flammes heraldiques.

Armoiries de la ville d'Auch : parti, au I, de gueules à l'agneau pascal d'argent ; au II, d'argent au lion de gueules. Existantes au XIIIe siècle, les armoiries rappellent les tutelles anciennes partagées, le premier parti figure le pouvoir spirituel de l'archevêque primat d'Aquitaine, le second le pouvoir temporel des comtes d'Armagnac. L'agneau qui symbolise l'Eglise rappellerait plus précisément la présence autrefois à Auch d'un oratoire dédié à Saint Jean l'Evangeliste et Saint Jean-Baptiste.

Logo de la ville d'Auch : il reprend le blason et les éléments emblématiques et historiques de la ville. "Depuis novembre 2008, la Ville d'Auch s'est dotée d'une nouvelle identité visuelle pour accompagner sa stratégie de développement. Cette identité, construite autour d’un design plus dynamique, est en phase avec la réalité de la Ville et sa volonté de conjuguer empreinte historique et modernité." Ainsi le nom "Auch", socle identitaire est écrit dans une typographie volontairement simple et lisible. En capitales, AUCH s’affirme comme la ville leader de son territoire, et comme un lieu construit sur des fondations solides. La signature de la ville, "La Gascogne au cœur" rappelle le passé de Capitale de la Gascogne de la Ville d’Auch. Sa forme affirmative instaure un regard présent sur un héritage, qui est aussi une valeur fondamentale de son avenir.

Devise de la ville d'Auch : TOT SOLET NO POT AUX.
"Tout seul Auch ne peut". La devise rappele l'aide du pays d'Armagnac à la ville et l'aide de la ville au pays d'Armagnac.

Liens et sources :
- site de la ville d'Auch.
- site du Grand Auch.
- site du Pays d'Auch.
- site de l'Office de Tourisme d'Auch.
- site du Golf-Club Auch Embats.
- site du FCAG Rugby.

 

Index | France | Aquitaine | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville d'Auch.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | Dessins © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.