Drapeau du Pays Basque

PAYS BASQUE . EUSKADI . PAÏS VASCO

Drapeaux, armoiries, emblèmes et symboles du Pays-Basque


     

Armoiries du Pays Basque

Armoiries du Pays-Basque

 

 

 

[EUS] - EUSKADI - PAYS BASQUE. Région s'étendant de part et d'autre de partie occidentale de la frontière franco-espagnole. En Espagne, communauté autonome. Capitale Vitoria. Le Païs Vasco, composé de trois provinces -Biscaye, Guipuzcoa et Alava- constitue avec la Navarre le Pays-Basque espagnol. En France, Labourd et Soule composent la région basque qui couvre l'extrémité occidentale des Pyrénées et la vallée de l'Adour. Pays d'élevage dans les terres, la côte accueille l'activité économique du pays avec la pêche, le commerce et le tourisme. En tout, le Pays-Basque regroupe sept provinces et couvre une superficie d'env. 20.000km2 pour 3.000.000 habitants.

Histoire du pays basque : résumé.

Drapeau du pays basque : Ikurrina tel est le nom du drapeau basque, qui vient tout simplement du mot basque Ikurrin qui signifie "drapeau". Il a été créé à Bilbao en 1894, par Sabino de Arana-Goiri. Il est représente la supperposition sur un fond rouge d'une croix verte de St-André et d'une croix blanche classique.

A l'origine, le drapeau n'était censé évoquer que la Biscaye, mais il devint très vite populaire et sera rapidement étendu à tout le reste Pays-Basque, qui l'adopta. Suite à son utilisation massive pendant le premier tiers du XXe siècle dans toute sorte de locaux et sur des actes, il se diffuse en Guipuzcoa, Alava et Navarre, ainsi que dans le pays basque français. Il perd son contenu partidiste ou territorial et acquit droit de cité comme drapeau basque. En 1936, l'Ikurrina fut déclaré légalement drapeau officiel du Pays-Basque. Il faut interdit son la dictature espagnole, mais en 1979 avec la création des provinces autonomes, l'Ikurrina retrouva son statut de drapeau officiel basque. En France, dans la région durant la IIe GM, il devint un symbole de résistance et voisinait avec le drapeau national français dans les mairies des petites communes.

Signification du drapeau basque : le drapeau de la Biscaye était rouge uni traditionnellement. Cette couleur évoque maintenant le Pays-Basque dans son intégralité territoriale. La croix de St-André verte, figure le chêne de Guernica -emblème de la liberté et des institutions basques-, et la croix blanche symbolise la foi chrétienne du peuple basque.

Officialisation : en Espagne, art. V du Statut de 1979 déclarant le drapeau basque officiel ainsi que les enseignes propres aux territoires historiques qui forment la Communauté Autonome Basque. En France, drapeau régional.

Armoiries du pays basque : elles reprennent les armes des sept provinces basques -trois espagnoles, deux navarraises, deux françaises- regroupées ensemble. En I haute et basse Navarre, en II Guipuzcoa, en III Biscaye, en IV Alava, en V Labourd, en VI Soule. résumé.

Langue basque : Euskara (ou suiv. les dialectes Euskera, Eskuara, Uskara) langue non indo-européenne parlée au Pays-Basque. Tout en offrant une même structure particulière, la langue basque se subdivise en dialectes qui se superposent grosso-modo aux anciennes provinces. La langue basque est un symbole pour tous les Basques : la plus vieille langue d’Europe a été “unifiée” en 1964 par l’académie basque de la langue, Euskaltzaindia, à partir de toutes ses variantes régionales et baptisée Euskara batua. Le locuteur bascophone est dit euskaldun.La langue basque est un idiome isolé au milieu des langues romanes parlée par env. 500.000 personnes (euskaldunak - "ceux qui possèdent la langue basque") partagés entre la France et l'Espagne. La structure du basque tranche nettement avec celle des langues indo-européennes (latines, celtiques ou germaniques). Les premières mentions écrites en basques sont des gloses du Xe siècle. Le premier texte littéraire en basque ne remonte pas plus loin qu'au XVIe siècle -Lingua Vasconum Primitae- du prêtre bas-navarrais Benat Dechepare. L'origine de la langue basque reste donc hypothétique. Langue pré-indo-européenne ou caucasienne, le basque aurait été la langue des Aquitains (César et Strabon la décrivent comme distinct du celtique gaulois). La langue gasconne se serait forgée sur un substrat basque. La langue basque connaît à notre époque un véritable renouveau des deux côtés de la frontière, grâce notamment aux Euskaldun berri ("néo-basques") soucieux de promouvoir l'identité linguistique et culturelle du Pays-Basque.

Sources et liens :
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.
- Site de Muturzilin.
- Site de Pays-Basque Magazine.
- Site Lauburu.
- Bibliographie.

 

Index | France | Espagne | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes du Pays-Basque.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.