BEAUPREAU

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Beaupréau


     

Logo de la ville de Beaupréau

 


Drapeau de la Vendée Militaire


Drapeau du Poitou historique

Drapeau del'Anjou
Drapeau de l'Anjou

 

[49] MAINE-ET-LOIRE. BEAUPREAU. Chef-lieu de canton au coeur des Mauges, Beaupréau est située dans une boucle de la rivière Evre. 6.800 habitants. Proche de Cholet, en plein bocage vendéen, la ville a connu une industrialisation forte, liée au textile et au cuir, tout au long du XXe siècle. Il ne reste aujourd'hui encore que quelques usines, mais l'activité évolue toujours dans ce bassin d'activité particulièrement dynamique, la zone "vendéenne" du Choletais, Nord-Deux-Sèvres, Nord-Vendée. Beaupréau est jumelée avec Münsingen (Allemagne) et Abergavenny (Pays de Galles).

Origine du nom de Beaupréau : anciennement Bello Pratellum, Bello Pratello au XIe siècle, Beaupréau viendrait du latin pratello (petit pré -pratum-) et bello (beau). Le nom se comprend "beau petit pré".

Histoire de la commune : la ville s'est formée autour d'un château que Foulques Nerra fit construire après la conquête des Mauges sur le Poitou, l'incluant dans une nouvelle ligne défensive. Foulques Nerra donna le château en garde à l'un de ses vassaux, Josselin de Rennes. Ce dernier est le père de la maison de Beaupréau. En 1565 Catherine de Médicis fait visiter la ville à Charles IX accompagné de Henri de Navarre. Devenu roi de France, Henri IV voit se liguer contre lui les seigneurs locaux de Baugé, Beaupréau, Chalonnes et Segré. La paix revient en 1593, après la conversion du roi à la Foi catholique. La ville et sa région vont être durablement marqués par les Guerres de Vendée. Siège d'une division de l'Armée Catholique Royale qui compte 9.000 hommes, la ville sera le théatre d'une campagne victorieuse pour eux, menée par le général d'Elbée.

Drapeau de Beaupréau : le drapeau de la commune vient de sa bannière héraldique. Le blason de la commune n'a pas repris les armes de la famille qui la possédait. Ce sont des armes imposées par le cabinet d'Hozier.

Blason de Beaupréau : en 1709, la ville reçoit arbitrairement par le cabinet d'Hozier les armes écartelé d'or et d'azur au sautoir de l'un dans l'autre, dans l'Armorial Général du Royaume de France, afin de prélever une taxe pour le roi Louis XIV. Les ornements extérieurs sont tarifs, la couronne murale évoque la commune de Beaupréau.

Officialisation : suivant les règles d'attribution du cabinet d'Hozier par province, Beaupréau porte : écartelé d'or et d'azur au sautoir de l'un dans l'autre. Enregistrées en 1710 en vertu du décret du 20 nov. 1696.

Logo de la ville de Beaupréau : le logo a été créé fin 1989 par des étudiant de l'Ecole Supérieure de Communication Visuelle de Paris (!).

Liens et sources :
- site de la ville de Beaupréau.
- site de la Communauté de Communes Centre-Mauges.
- site du Pays des Mauges.
- site de l'Office de Tourisme de Beaupréau.
- site du Comité de Jumelage de Beaupréau.

- site du Comité de Jumelage de Beaupréau.
- site de Beaupréau Vélo-sport.
- Le Blason des Communes de l'Anjou, Gerard Byron Clouzard.

 

Index | France | Anjou | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de Beaupréau
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | Dessins © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.