Drapeau de la Bourgogne

BOURGOGNE

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la Bourgogne.


Blason de la Bourgogne

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau Bourgogne ancien

 

 

[BGD] BOURGOGNE. Région et ancienne province de l'est de la France. Cap. Dijon. Limitée au nord par la Champagne, au sud par la Loire et le Rhône, à l'ouest par le Nivernais.

Histoire de la Bourgogne : résumé.

Armoiries de la Bourgogne : écartelé aux I et IV d'azur semé de fleurs-de-lys dor, à la bordure componée d'argent et de gueules ; aux II et III bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules. Alias écartelé aux I et IV de Bourgone moderne (Touraine) ; aux II et III de Bourgogne ancien. "Bourgogne ancien" sont les armes de la première maison de Bourgogne, jusqu'en 1361. "Bourgogne moderne" sont les armes de la deuxième maison de Bourgogne, car Philippe le Hardi était duc de Touraine avant d'être duc de Bourgogne. Les armes de Touraine furent donc réunies aux armes de Bourgogne ancien, pour former les armes de Bourgognes moderne ou Bourgogne, telles que nous les représentons encore de nos jours. résumé.

Cri de la Bourgogne : Mont-Joie - Saint- André.

Drapeau de la Bourgogne : vient directement des armes de fief des ducs de Bourgogne, mises en bannière. Les ducs de Bourgogne utilisèrent de très nombreuses et très riches bannières armoriées, ainsi que des enseignes de guerre.

Saint-Patron de la Bourgogne : Saint- André. Saint-André, frère de Saint-Pierre, a été crucifié sur une croix en forma de X. Son culte a été largement répandu par l'Eglise Romaine en France, particulièrement en Bourgogne. Son culte se répand ensuite vers l'ouest et le nord de la Gaule. L'attribut de Saint-André est la croix en X, apparu tardivement dans le courant du XIIe siècle. Entre 1404 et 1419, Jean-Sans-Peur, décide de prendre Saint-André pour saint-patron de la Bourgogne. Ce choix peut s'expliquer par la dévotion des Bourguignons à ce saint à cette époque, mais aussi, en plein conflit franco-anglais, par la volonté d'avoir un emblème aussi puissant que la Croix de Saint-Michel de la France et de la Croix de Saint-Georges pour l'Angleterre. La Croix de Saint-André-Bourgogne devient le signe de ralliement des partisans bourguignons. La Croix de Saint-André est ensuite érigé au rang d'emblème dynastique de Bourgogne. Le culte de Saint-André a été officialisé par Philippe-le-Bon en plaçant l'Ordre de la Toison d'Or sous le double patronage de la Vierge et de l'Apôtre André.

Drapeau de la Bourgogne - la Croix de Saint-André : le Sautoir Bourguignon ou Croix de Bourgogne. Drapeau blanc chargé d'une croix rouge. Le sautoir peut être muré, cotissé, écoté ou simple. L'emblème de la croix pour la Bourgogne se retrouva aussi sur les monnaies bourguignonnes, les bijoux et tout ce qui représentait la maison de Bourgogne. La croix trouva rapidement sa place sur les drapeaux bourguigons. Drapeaux historiques de Bourgogne : résumé.

Ordre de la Bourgogne : Ordre de la Toison d'Or. Ordre fondé en 1430 à Bruges, par le duc de Bourgogne Philippe-le-Bon, à l'occasion de son mariage avec l'infante Isabelle de Portugal. Le premier chapître s'est tenu à Lille en 1431. L'Ordre avait pour mission de regrouper autour de Philippe les personnages principaux de Flandres et de Bourgogne et de faire revivre la chevalerie chrétienne, qui jadis avait entraîné les croisés vers les lieux saints. Le nom de l'ordre vient du choix de la Toison d'Or retirée des griffes d'un dragon par Jazon en l'isle de Colcos. La Toison d'Or symbolise Jérusalem. L'ordre de réfère aussi à la toison immaculée de gédéon, qui représente la Vierge, patronne de l'ordre. L'Ordre de la Toison d'Or est lié à la maison de Bourgogne et en suit le sort jusqu'au XVIIIe siècle. L'ordre à la mort du dernier duc de Bourgogne passe à Maximilien de Habsbourg, puis à Charles-Quint. L'ordre devint l'une des plus hautes institutions chevaleresques. Ordre toujours existant en Espagne.

Fête de la Bourgogne : le 30 novembre. Le jour de la Saint-André, est le Jour de la Bourgogne.

Saint-Patron des vignerons de Bourgogne : Saint-Vincent. Les premières société de secours mutuels de Saint-Vincent, apparaissent au moyen-âge en Bourgogne. Les vignerons prirent Saint-Vincent comme saint-patron et sa statue était gardée par une famille différente chaque année. En 1938, la confrérie du Tastevin remet cette tradition sous la forme d'une fête : la Saint-Vincent Tournante, qui chaque année a lieu dans un village de la Bourgogne viticole.

Liens et sources :
- Jacques Meurgey, Notices Historiques sur les Blasons.
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.
- Ordre de la Toison d'Or.
- Conseil Régional de Bourgogne.
- Comité Régional du Tourisme en Bourgogne.


 

Index | France | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la Bourgogne.
Utilisation gratuite des images et fichiers HD, sur demande et si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.
Dessins Thierry Gilabert - ©2001 - 2019 Société Vexillologique de l'Ouest