CHATEAUROUX

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Châteauroux


     

Armoiries de la ville de Châteauroux

 

Drapeau du Berry
Drapeau du Berry

 

[36] INDRE. CHATEAUROUX. Préfecture et chef-lieu du département de l'Indre. La ville se situe sur l'Indre, au centre du département, en pays de Champagne berrichonne. Population 46.000 habitants (les Castelroussins).

Origine du nom de Châteauroux : le nom est né en 917 et vient de "Castel Raoul". La ville s'appelera "Indre-ville" pendant la Révolution.

Histoire de Châteauroux : la présence gauloise est attestée autour de Châteauroux. A l'origine de la ville, il y a Déols, capitale du Bas-Berry. La ville Châteauroux n'existe cependant pas avant 917, date de la création d'une forteresse par le seigneur de Déols Raoul-le-Large Le château fut nommé "château Raoul". Puis un bourg se développa autour de l'enceinte fortifiée. Les seigneurs de Déols puis Châteauroux règnaient sur une large zone couvrant plus des deux tiers du département de l'Indre. Le château est pris par Philippe Auguste en 1188. L'activité textile fera la renommé et les riches heures de la ville médiévale, bien que mise à mal par les contre-façons. La guerre de Cent Ans apporte l’insécurité sur le territoire. En 1356, le Prince Noir, n’ayant pu prendre le château Raoul fait brûler la ville. Des pillages ont lieu en 1374, le Château Raoul est alors reconstruit ainsi qu'une forteresse englobant la ville. La baronnie de Châteauroux devient comté en 1498. L’administration royale est bénéfique pour Châteauroux avec la création, en 1751 de la Manufacture de draps (Balsan) et le nouveau tracé de la route Paris-Toulouse. Des promenades sont créées autour des Place d’Artois et d’Orléans (actuelles places Gambetta et La Fayette). Appelée Indre-ville après les événements de la Révolution, Châteauroux devient le chef-lieu du département. Henri Gatien Bertrand, naît au Château Raoul deviendra Général du Premier Empire et Grand Maréchal du Palais des Tuileries aux côtés de Napoléon. Compagnon d’exil de l’Empereur, de l’Ile d’Elbe il écrira : "Aucune maison ce me semble, qui vaille celle de mon père à Châteauroux". En 1847, le chemin de fer fait son entrée dans la ville et avec lui la cité prend un nouvel essor. En 1851, la ville rase ses murs, ses portes et même le donjon du château et se dote, aux limites de son octroi, d'une vaste ceinture de boulevards. Pendant la guerre 1914-1918, les Établissements Balsan se mettent entièrement au service de la Défense Nationale. Au cours des années sombres de la Seconde Guerre Mondiale, Châteauroux a vu passer les terribles colonnes du général Elster au début du mois de septembre 1944, avant d’être libérée définitivement le 11 septembre.

Drapeau de Châteauroux : il reprend les armes de la ville mises en bannière. Il arrive que Châteauroux communique avec deux autres drapeaux, soit le logo sur un fond blanc (ce qui n'est jamais heureux), soit un drapeau divisé bleu et rouge (ce qui ne correspond pas à la tradition française sur l'origine des drapeaux bleu et rouge).

Blason de Châteauroux : d'azur au château flanqué de deux tours d'argent maçonné de sable, essoré de gueules et girouetté d'or.

Liens et sources :
- site de la ville de Châteauroux.
- site de la Communauté d'Agglomération Castelroussine.
- site de l'Office de Tourisme de Châteauroux.
- site de la C.C.I. Indre-Châteauroux.
- site de l'Aéroport Châteaurox-Centre.
- site de l'EquinoxE - Scène nationale de Châteauroux.
- site du Rugby-Athlétique-Club-Castelroussin - RACC.
- autre site de présentation du drapeau de Châteauroux.

 

Index | France | Berry | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de Châteauroux.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.