Drapeaux, armoiries et emblèmes de La Roche-sur-Yon
Drapeau de La Roche-sur-Yon    

LA ROCHE-SUR-YON

Drapeaux, armoiries et emblèmes de La Roche-sur-Yon


 

 

 

 

Drapeau de la Vendée
Drapeau de la Vendée

[85] VENDEE. LA ROCHE-SUR-YON. Préfecture chef-lieu du département Vendée, sur la rivière Yon. Créée préfecture de Vendée par Napoléon Ier, le 25 mai 1804, là où était un village, la ville s'est rapidement développée. Population 52.000 habitants (les Yonnais).

Origine du nom de La Roche-sur-Yon : anciennement Rupes au Xe siècle, Rocha super Oionis fluvium, Rocha super Oium et de Roca super Yon au XIe siècle, de Rauca, apud Rocham castrium, quod vulgariter dicitur super Hohium au XIIe siècle, apud Rocham super Iom, Rocha super Ionam, Roccam super Eon, Ruppes super Oion, Rocha super Oum et Roche seur Oyon au XIIIe siècle, puis Roche sur Oyon ou Roche sur Oyen au XVe sicèle, son nom vient du roc sur lequel la ville est construite et déterminée par la rivière Yon qui la traverse. A partir du XIXe siècle, la ville de La Roche-sur-Yon va changer plusieurs fois de nom en moins de 70 ans :
- La Roche-sur-Yon avant 1804
- Napoléon-sur-Yon de 1804 à 1814
- La Roche-sur-Yon en 1814 (pendant quinze jours seulement)
- Bourbon-Vendée de 1814 à 1815
- Napoléon en 1815 (pendant les Cent Jours)
- Bourbon-Vendée en 1815
- Monarchie de 1815 à 1848
- Napoléon de 1848 à 1852
- Napoléon-Vendée de 1852 à 1870
- La Roche-sur-Yon de 1870 à nos jours.

Histoire de La Roche-sur-Yon : dès le XIe siècle, il est fait mention du bourg de La Roche-sur-Yon situé entre le château et l'église Saint-Hilaire. D'abord siège d'une seigneurie puis d'une principauté-pairie le village reste malgré tout modeste faute de ressources économiques et de voies de communications. Le château, construit à un endroit stratégique sur la vallée de l'Yon, fut assiégé et repris aux Anglais par Olivier de Clisson lors de la guerre de Cent Ans. Il fut en partie détruit durant les guerres de religion qui secouèrent le Poitou, puis incendié au cours des guerres de Vendée. C'est véritablement Napoléon qui va bâtir la ville en 1804, à l'emplacement de l'ancien bourg ravagé. Plus au centre du département, la préfecture du département de la Vendée y est transférée, aux détriments de Fontenay-le-Comte, ancienne préfecture et capitale du Bas-Poitou. La ville fut pensée pour accueillir des troupes, afin de circonscrire rapidement toute hostilité. Elle pouvait accueillir 15 000 habitants. Construite en damier avec de larges rues rectilignes et des boulevards qui forment un pentagone délimitant l'espace urbain, la place Napoléon est créé au centre de la ville nouvelle. Le développement s'amorce sous la monarchie de Juillet, puis en 1866 avec l'arrivée du chemin de fer. La ville déborde largement le pentagone originel. En vingt ans, de 1954 à 1975, la ville passe de 20 000 à 48 000 habitants. La fusion avec les communes voisines du Bourg-sous-la-Roche et de Saint-André-d'Ornay, en 1964, permet de renforcer encore cette dynamique de développement. La Roche-sur-Yon devient un pôle d'activités fournissant du travail à la population de nombreuses communes environnantes. Ainsi se tissent de nouvelles solidarités qui débouchent sur la création d'un nouvel espace de coopération : le Pays yonnais.

Drapeau de La Roche-sur-Yon : la ville n'a pas de drapeau identifiant, nous présentons ici simplement les armoiries posées sur un drapeau au champ blanc.

Blason de La Roche-sur-Yon : de gueules à la ville d'argent sur un rocher de sinople accompagnée en chef d'une foi d'or, au franc-canton d'azur à la lettre N capitale d'or. Victor Adolphe Malte-Brun rapportait dans la France illustrée, tome V (1884), qu'un ancien sceau existait, avec un écu parti au I d'argent à lacroix potencée cantonnée de quatre croisettes le tout d'or (pour Jérusalem), au II d'azur semé de fleurs-de-lys d'or, au lambel de gueules à trois pendants (pour Anjou).

Liens et sources :
- site de la ville de La Roche-sur-Yon

- site de l'Agglomération de La Roche-sur-Yon.
- site de l'Office de Tourisme de La Roche-sur-Yon.
- site des Archives Municipales de La Roche-sur-Yon.
- site de la C.M.A. de La Roche-sur-Yon Vendée.
- site de la C.C.I. de La Roche-sur-Yon Vendée.
- site du F.C.Y. Rugby.
- site du Collège Richelieu - drapeau.
- autre site de présentation des armoiries de La Roche-sur-Yon.
- Dictionnaire des Noms des Communes de Vendée.
- La Vendée Légendaires et Mythologique.
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.

Texte et dessins : Thierry Gilabert - Oct. 2003

Drapeau du Poitou Historique  
   
 
Utilisation gratuite et libre des images,si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.