POITIERS

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Poitiers


     

Armoiries de la ville de Poitiers

 


variante avec blason brochant


Drapeau de la Grand' Goule


Drapeau du Poitou-Charentes

 

[86] POITOU - POITIERS - VIENNE. Préfecture de la région Poitou-Charentes, chef-lieu de région et de la Vienne. Population 85.000 habitants (les Poitevins), 135.000 habitants dans l'agglomération -Grand Poitiers-. La ville est siège d'un archevêché et d'une université. Poitiers, capitale historique du Poitou, centre de l'art roman poitevin, est une ville d'une richesse architecturale rare, avec notamment le Baptistère Saint-Jean (un des monuments chrétiens les plus anciens de France), l'Hypogée des Dunes, les églises Montierneuf, Sainte-Radegonde, Saint-Porchaire, Saint-Hilaire-le-Grand, Notre-dame-la-Grande, la Cathédrale Saint-Pierre, le palais des comtes-ducs de Poitou.

Origine du nom de la ville de Poitiers : anciennement Lemonum (du celtique gaulois et irlandais lem = orme), puis limonum, pour "la ville de l'Ormeau". Lemonum, capitale du peuple gaulois Picte ou Picton (Pictii, Pictones, Pictauii - du celtique Pictii qui signifierait "les tatoués"), devient au IIIe siècle, ciuitas pictauensis, la cité des Pictes. Le nom évoluera en Peytier en 1266, et Poitiers en 1394. Gentilé : les Poitevins. Nom identiques aux habitants du Poitou, ce qui est source de situations confuses. Pour y remèdier, depuis le XIXe siècle, les termes "Pictavien" ou "Pictave" sont parfois employés, à l'image de plus grande ligne de bus de Poitiers : la Pictavienne.

Histoire de Poitiers : il y a un oppidum celtique (gaulois) bien avant la conquête, sur le site de la ville de Poitiers. La ciuitas pictauensis est dès le Ve siècle le siège un évêché important, correspondant au territoire des Pictons allant de Poitiers à Rezé (le port de la tribu Pictone). Elle devient un des grands centres religieux de la Gaule (on trouve à Poitiers le plus ancien monument chrétien de France, le baptistère Saint-Jean -Ve-VIIe siècle-). Sainte Radegonde fonde à Poitiers un monastère. Saint Hilaire y prêche. La ville est attaquée par les Sarrasins en 732 qui y sont défaits. Au IXe siècle, les Normands pillent Poitiers, au cours d'une période où le gouvernement du Poitou est disputé et peu solide. Le gouvernement rapidement repris en main, la ville devient le centre de l'administration des comtes-ducs de Poitou qui y construisent leur palais. Siège de la prestigieuse cour d'Aliénor de Poitou, la ville obtient une charte de commune vers 1173. Du Xe au XIIIe siècles, Poitiers se couvre de bâtiments et d'églises romanes (certaines figurent parmi les fleurons de l'art roman poitevin), puis gothiques. A la fin du XIVe siècle, Jehan de Berry va essayer de redonner à Poitiers le prestige que la ville eu du temps des comtes-ducs, en y construisant une cour, un tribunal et un nouveau château (représenté sur les Très Riches Heures du Duc de Berry et dont il reste aujourd'hui 2 tours). En 1356, le Prince Noir écrase Jean-le-Bon à Nouaillé-Mauperthuis (près Poitiers) et la ville est cédée aux anglais. Reprise par Du Guesclin à la fin de la guerre de Cent-ans, la ville devient, la capitale de la France. Charles VII y installe son parlement (devant lequel Jehanne d'Arc comparut) et y fonde l'université (1431). Assiégée en vain par les Huguenots, la ville devient le siège de l' Intendance du Poitou et joue le rôle de capitale provinciale jusqu'en 1789. La division et le démantèlement du Poitou lui firent perdre une bonne partie de ses fonctions administratives.

Origine du drapeau : Le drapeau de la ville de Poitiers vient directement des armoiries dont il reprend les couleurs (bleu, blanc et noir). Les bandes blanches et noires indiquent le Poitou et la bande bleue signifie que Poitiers en est la capitale historique. Le drapeau flotte à Poitiers depuis les années 70.

Autre drapeau de Poitiers : Il existe une variante du drapeau de Poitiers qui reprend les mêmes couleurs mais inversées et chargées des armes municipales. Les couleurs ont été interverties pour ne pas être confondues avec celles de l'écu.

Armoiries de Poitiers : d'argent au lion de gueules, à la bordure de sable besantée d'or, au chef d'azur à trois fleurs-de-lys d'or. Alias Poitou au chef de France. Les plus anciens sceaux de la ville de Poitiers représentent un lion et une bordure besantée. Le blason de la ville de Poitiers doit son origine aux antiques armes du Poitou (d'argent au lion de gueules, à la bordure besantée d'or), qui étaient portées par le sénéchal de Poitou, en charge de la défense de Poitiers. Au moyen-âge, c'est derrière cette bannière au lion que les hommes d'armes de la commune poitevine se rassemblaient. Le chef de France, des bonnes villes de France, fut ajouté par la suite.

Emblèmes de la ville de Poitiers : le Dragon. Le dragon mythologique, légendaire et populaire de Poitiers est la Grand'-Goule. Source de croyances et de manifestations diverses en ville (procession des Casses-Museaux), la Grand'-Goule est aujourd'hui le symbole de tous les clubs sportifs divers de la cité. Une sculpture datant du XVIe siècle de la Grand'-Goule est visible au Musée-Sainte-Croix de Poitiers. Le Lion. Le lion du Poitou est visible et figuré partout à Poitiers, capitale historique du grand Poitou, notamment sur le beffroy de l'Hôtel-de-Ville.

Couleurs de la ville de Poitiers : le noir, le blanc et le bleu. Ce sont les couleurs historiques de la ville, également celles des armoiries et du drapeau.

Liens et sources :
- Armorial des Communes de la Vienne.
- Collectif - Dictionnaire des Communes de la Vienne.
- site de la ville de Poitiers.
- site de la Communauté d'Agglomération de Poitiers.
- site de l'Office de Tourisme de Poitiers.
- site de l'Université de Poitiers.
- site du Centre d'Etudes Supérieur de Civilisation Médiévale.
- site de l'Académie de Poitiers.
- site du CROUS de Poitiers.
- site des Musées de Poitiers.
- site du Diocèse de Poitiers.
- site de la Chambre de Commerce et d'Industrie.
- site de l'Aéroport de Poitiers-Biard.
- site du Futuroscope.
- site du Stade Poitevin Volley.
- site du Stade Poitevin Rugby.
- site du Stade Poitevin Omnisport.
- site du Stade Poitevin Glace > Brian Joubert.
- autre site sur les emblèmes de la ville de Poitiers.
- autre site sur les emblèmes de la ville de Poitiers.

 

Index | France | Poitou-Charentes | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Poitiers.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.