SAINT-LOUP-SUR-THOUET

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de Saint-Loup-sur-Thouet


     


Armoiries de la ville de Saint-Loup-sur-Thouet

 


Drapeau du Poitou-Charentes


Drapeau de la Gâtine

 

[79] DEUX-SEVRES. GATINE. SAINT-LOUP. Chef-lieu de canton au nord-est du département des Deux-Sèvres et de la Gâtine, situé au confluent du Thouet et du Cébron, Saint-Loup-sur-Thouet a fusionné avec le village Lamairé en 1973. Le village s'appele depuis Saint-Loup-Lamairé. Population 1.150 habitants (les Lupéens).

Origine du nom de la commune : Saint-Loup viendrait de Lupus évêque canonisé de Limoges du VIIe siècle. Les premières mentions indiquent Ecclesie Sancti Lupi au XIe et Sanctus Lupus au XIIe sicèle. Au XVe siècle, on parle de Sainct-Lou en Poictou, et de Saint-Loup-en-Poitou en 1761. Lamairé viendrait du nom gaulois Lamariacum. Saint-Loup au moyen-âge, a souvent été associé à Fief-Franc (fief-Franc comprend Saint-Loup, le Chillou et Loin). Francum feodum en 1258, puis Saint-Loup-le-Fief-Franc. Après la Révolution, le village pris le nom Voltaire, en hommage au philosophe François Marie Arouet qui était originaire de Saint-Loup. Le pseudonyme Voltaire viendrait de l'anagramme d'Airvault (village jouxtant Saint-Loup).

Histoire de Saint-Loup : position stratégique au confluent des rivières Thouet et Cébron, entre les plaines du Haut-Poitou et le Bocage de Gâtine, le site de Saint-Loup est très tôt occupé et augmenté d'une fortification militaire. Le premier seigneur connu est Drogon, mentionné au XIe siècle. Au moyen-âge, les Dercé nouveaux propriétaires des lieux, construiront le donjon et la tour carrée. Le roi de France Jean-le-Bon y sera enfermé par le Prince Noir, en 1356, après la bataille de Poitiers. En 1518, Arthus Gouffier, chambellan du roi François Ier, transforme le château médiéval en château renaissance. Ses descendants lui donneront la forme actuelle et construiront le château de Oiron (plus au nord), fleuron du style renaissance de l'ouest de la France. La cité est connue aux XVIIe et XVIIIe siècle par ses tisserands et ses tanneurs installés le long du Thouet. La famille Boyer de la Boissière légua les fonds nécessaires à la construction d’un hospice à Saint Loup, toujours en activité (actuelle maison de retraite). Il y avait à Saint-Loup au XIXe siècle, huit moulins. Fondée en 1894, la laiterie de Saint-Loup produit toujours un fromage de chèvre célèbre dans le monde entier. Le marquis Robert de Maussabré, maire de Saint-Loup de 1944 à 1965, demanda le classement aux monuments historiques du château et entrepris la restauration du Château qui avait été pillé et endommagé par les nazis. En 1973, les conseils municipaux de Lamairé et de Saint Loup décident de fusionner afin de former la commune de Saint-Loup-Lamairé. Au début des années 1980, le barrage du Cébron est construit afin de constituer une réserve d’eau potable et d’irrigation. Lègué à la Ligue contre le cancer, le château est vendu en 1987 à Jean-Jacques Debout et Chantal Goya. Ces derniers animeront beaucoup le château et le village de Saint-Loup, en créant un univers (réel) enchanteur pour les enfants du village. En 1990, Charles-Henri Bartillat entreprend les restaurations des jardins, du pavillon du canal et de l'orangerie. Petite cité de caractère en Deux-Sèvres, la commune dispose d’un patrimoine architectural et environnemental intéressant.

Armoiries de Saint-Loup : d'argent à deux fasces de gueules, à l'orle de merlettes du même. Vient des armes de la famille médiévale Dercé.

Autres armoiries de Saint-Loup : de gueules à une rencontre de vache d'or en chef et un loup passant d'or en pointe. Armoiries des tanneurs de St-Loup..

Drapeau de Saint-Loup : il reprend les armes et la bannière de Saint-Loup étendues sur toute l'étoffe.

Logo de Saint-Loup-Lamairé : une tour stylisée dont l'ombre forme un loup hurlant, avec le nom "Saint-Loup-Lamairé".

Liens et sources :
- site de la ville de Saint-Loup-Lamairé.
- site de la ville de Saint-Loup-Lamairé - Histoire.
- site de la Communauté de Communes du Val de Thouet.
- site du Syndicat Mixte de la Vallée du Thouet.
- site du Pays de Gâtine - Tourisme en Gâtine.
- site du Festival de peintures de Saint-Loup.
- site de présentation de l'orgue de Saint-Loup.
- site du Château de Saint-Loup.
- site G.L.A.C. Charentes-Poitou - Laiterie de Saint-Loup.
- photos aériennes de Saint-Loup.
- le Pays de Gâtine - M. Poignat
.
- Noms de Villes des Deux-Sèvres - J.-M. Cassagne S. Seguin.

 

Index | France | Poitou-Charentes | Gâtine | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de St-Loup.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.