SAINTE-GEMME-LA-PLAINE

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de Ste-Gemme-la-Plaine


     

Blason de Salles

Armoiries de la ville de Ste-Gemme-la-Plaine

 

Drapeau de la Vendée
Drapeau de la Vendée


Drapeau du Poitou historique

 

[85] POITOU-HISTORIQUE. VENDEE. SAINTE-GEMME-LA-PLAINE. Sente-Jheme (en poitevin). Commune du canton de Luçon, au coeur de la plaine vendéenne, située en le Bocage et le Marais-Poitevin. Population 1.350 habitants (les Gemmois).

Origine du nom de la commune : anciennement Sancte-Gemme au XIVe siècle, de Plena, puis Ste Jame de la Plaine au XVIe siècle, son nom viendrait du latin Gemma qui est celui d'une sainte du centre-ouest de la France. Le mot plaine a été rajouté par référence au paysage environnant.

Histoire Ste-Gemme la plaine : l'ancienne contrée, couverte de landes et de forêts, s'étendant sur les marais formés par le retrait de la mer, était peuplée par les celtes Pictons. Les Pictons étaient des bons guerriers, des marins aguerris aux conditions difficiles et des habiles agriculteurs. Ils menaient paître leurs troupeaux de porcs dans les immenses forêts de chêne environnantes et célèbraient chaque année, leur grande fête druidique du printemps. La commune, située en bordure du Golfe des Pictons, accueillait un des 17 phares pictons s’échelonnant sur son littoral. Ces phares construits près des bords de la mer sur des points élevés des côtes, servaient de repères aux navigateurs. Le phare de Ste-Gemme se trouve au lieu-dit "Lampe au moulin" sur la route de Luçon. Les Pictons ont fourni un travail immense en construisant les premières écluses. Aux Xe et XIe siècles, le nombre d'écluses était considérable. Les moines s’appliquèrent à exploiter et à coloniser ce marais sauvage. L'abbaye de Moreilles est fondée vers le XIe siècle par les bénédictins. Au XVIe siècle, les Guerres de religion dévastent le pays. En 1562, le farouche Lancelot du Bouchet, seigneur de Ste Gemme, saccage à la tête des bandes huguenotes du Bas Poitou, les églises et monastères de sa seigneurie en remontant vers Poitiers. Le 15 Juin 1570, à la Vallée-Ayrauld entre Ste Gemme et Luçon, un combat très vif oppose les troupes protestantes de la Noue aux les catholiques de Puy-Gaillard, qui y sont défaits. De durs travaux dans le Marais Poitevin et autour de la commune, furent entrepris par Sully, gouverneur du Poitou. Il fait appel aux ingénieurs Hollandais qui arrivent avec toute une équipe de spécialistes, afin de poursuivre le dessèchement entrepris par les moines. Ils créés, notamment ce qui est resté de nos jours sous le nom de "ceinture des hollandais". Ste Gemme fut secouée au XVIIIe siècle pendant la Révolution Française et les Guerres de Vendée. Le 14 Août 1793 a lieu la bataille de Luçon, opposant l’Armée Catholique Royale à l’Armée Républicaine. Les combats, qui firent 5.000 victimes, se déroulèrent dans les bois et la plaine de Ste Gemme.

Drapeau de Sainte-Gemme-la-Plaine : le drapeau reprend les célèbre armes de Sainte-Gemme-la-Plaine étendues sur toute l'étoffe du tissu, conformément aux usages historiques poitevins.

Blason de Sainte-Gemme-la-Plaine : d'hermine papelonné de gueules. Ce sont les armes des seigneurs de Ste-Gemme, qui se trouvent répètées en plusieurs endroits de la commune et notamment sur les litres funéraires de l'église. Ces armoiries sont très célèbres dans la région et en Bas-Poitou. Les Gemmois y sont attachés.

Liens et sources :
- site de la Ville de Ste-Gemme-la-Plaine - Histoire.
- Froger et Pressensé - Armorial des Villes de Vendée.
- Jean-Loïc Le Quellec - Dictionnaire des noms de Vendée.

 

Index | France | Poitou-historique | Vendée | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de Ste-Gemme-la-Plaine.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.