TARBES

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Tarbes


     

Armoiries de la ville de Tarbes

 


Drapeau de l'Aquitaine

 

[65] AQUITAINE. HAUTES-PYRENEES. BIGORRE. TARBES. Préfecture chef-lieu du département Hautes-Pyrénées. Située sur la rivière Adour, Tarbes est un centre tertiaire, administratif et de commerce. Son influence s'étend sur tout le département et le sud du Gers, mais est limité à l'ouest par celle de la ville de Pau et à l'est par celle de Toulouse. Population 77.305 habitants (les Tarbais).

Origine du nom de Tarbes : anciennement Bigorra, la ville est mentionnée au Ve siècle civitas Turba ubi castrum Bigorra. Au VIe siècle, Grégoire de Tours la nomme Talvam vicum. Tarbe en 1214, et Tarvia en 1284.

Histoire de la ville de Tarbes : Bigorra après la conquête romaine devient Turba, capitale de la Bigorre. Evêché au Ve siècle, puis dévastée par les Normands au IXe siècle, la ville est rebâtie par le comte de Bigorre Raymond Ier. Elle devient le siège de sénéchaussée. La ville est cédée aux Anglais par le traité de Brétigny. Lors des guerres de religion, fort mal placée entre la Gascogne catholique et le Béarn protestant, la ville est ravagée et 2.000 Tarbais sont massacrés en 1569 par les troupes de Jeanne d'Albret. En 1607, la ville est rattachée avec la Bigorre au domaine royal. Le palais épiscopal est reconstruit en 1652, ainsi qu'un nouvel hôpital. L'agriculture se développe ainsi que le commerce. Tarbes prospère et devient après la Révolution, le chef-lieu du département Hautes-Pyrénées.

Drapeau de la ville de Tarbes : le drapeau reprend les armes misent en bannière.

Armoiries de la ville de Tarbes : écartelé d'or et de gueules. Couronne murale. Cartouche accompagnée à dextre d'une branche d'olivier fruitée au naturel et à senestre d'une branche de chêne fruitée au naturel. Le chêne symbolise la force et la branche d'olivier la prospérité à travers la paix. Cri République Française. Croix de Guerre.

Armoiries des comtes de Tarbes : écartelé d'or et de gueules. Idem la ville de Tarbes. Seuls les ornements extérieurs changent, la couronne est comtale, la branche de chêne est remplacée par une palme.

Armoiries des évêques de Tarbes : écartelé d'or et de gueules. Idem la ville de Tarbes. Seuls les ornements extérieurs changent, la couronne est remplacée par une mitre d'évêque et les armes posées sur une crosse.

Liens et sources :
- site de la ville de Tarbes - Armoiries.
- site de la communauté d'agglomération Grand Tarbes.
- site de l'Office de Tourisme de Tarbes.
- site de la Chambre de Commerce d'Industrie Tarbes-Pyrénées.
- site de l'Aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées.
- site du Tarbes-Pyrénées Rugby.
- site du Tarbes Nautique-Club.
- site du Golf de Tarbes.

 

Index | France | Aquitaine | Bigorre | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Tarbes.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.