TERRITOIRES DU NORD-OUEST

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes des Territoires du Nord-Ouest


     

Armoiries des Territoires-du-Nord-Ouest

 


Franco-Tenois


Drapeau du Canada

 

[CAN] CANADA. TERRITOIRES DU NORD-OUEST. La plus grande partie de la région actuelle des Territoires du Nord-Ouest s'est appelée jusqu'en 1870 « le Territoire du Nord-Ouest ». Tout comme aujourd'hui, le nom se voulait principalement une description géographique de l'endroit...

Histoire des Territires du Nord-Ouest : ces territoires étaient habités par des Inuits bien avant que les Européens ne se mettent en quête du fameux passage du Nord-Ouest. De nombreuses nations amérindiennes s'y trouvaient également quand arrivèrent les Européens, notamment les Yellowknife, les Chippewayan, les Sekanis, les Castors, les Nahanes, les Dogrib et les Esclaves. Les Vikings, vers l'an 1 000, furent les premiers explorateurs européens. En 1570, l'expédition de Martin Frobisher constitua une première visite officielle d'un explorateur dans les Territoires du Nord-Ouest.

En 1610, Henry Hudson débarqua brièvement sur la rive ouest de la baie qui porte aujourd'hui son nom, alors qu'il cherchait le passage du Nord-Ouest. Au XVIIIe siècle, les Territoires du Nord-Ouest étaient dominés par deux entreprises de traite des fourrures : la Compagnie de la Baie d'Hudson, dont le siège social était à Londres, et la Compagnie du Nord-Ouest, dont l'administration se trouvait à Montréal. En 1870, le gouvernement britannique remit au Canada la responsabilité d'administrer le Territoire du Nord-Ouest, et la Compagnie de la Baie d'Hudson vendit au nouveau dominion la Terre de Rupert pour 300 000 livres sterling. La région fut rebaptisée Territoires du Nord- Ouest. Dix ans plus tard, le gouvernement britannique céda les îles de l'Archipel arctique aux territoires. A une certaine époque, les Territoires du Nord-Ouest englobaient l'Alberta, la Saskatchewan et le Yukon, ainsi que la majeure partie du Manitoba, de l'Ontario et du Québec.

En 1870, la province du Manitoba fut constituée à partir d'une minuscule parcelle des Territoires du Nord-Ouest. En 1905, l'Alberta et la Saskatchewan se détachèrent à leur tour des Territoires. Entre-temps en 1881, le Manitoba recula les frontières des Territoires et le Yukon devint un territoire autonome en 1898. Enfin, en 1912, les provinces du Manitoba, de l'Ontario et du Québec s'agrandirent en diminuant d'autant les Territoires du Nord-Ouest, mais ceux-ci demeurèrent la plus grande subdivision politique du Canada avec un peu plus du tiers de la superficie totale du pays jusqu'en 1999. En avril 1999, les Territoires du Nord-Ouest furent divisés en deux, cédant 60 p. 100 de leurs terres au Nunavut, situé dans l'est de l'Artique

Origine du drapeau : le drapeau des Territoires du Nord-Ouest fut adopté par le Conseil du Territoire en 1969 à la suite d'un concours à l'échelle nationale, dont le gagnant fut Robert Bessant, de Margaret, au Manitoba. Les bandes verticales bleues aux deux extrémités représentent les lacs et cours d'eau des Territoires. Le centre blanc symbolise les glaces et les neiges du Nord et est orné de l'écu que contiennent les armoiries des Territoires. Les proportions du drapeau sont deux de longueur sur un de largeur. Adopté par le conseil territorial le 1er janvier 1969, il est divisé verticalement dans les proportions de un bleu au guindant, de deux blancs au centre et de un bleu au battant. La bande blanche porte en son centre l'écu des armes territoriales

Origine des armoiries : les armoiries des Territoires du Nord-Ouest furent accordées par la reine Elizabeth II en 1956 et represénte la géographie de ce territoire à l'époque. Le tiers supérieur blanc de l'écu représente la banquise polaire et est coupé d'une bande bleue ondulée qui symbolise le passage du Nord-Ouest. La partie inférieure de l'écu est divisée par une diagonale ondulée représentant la limite de la végétation arborescente : la partie verte symbolise la forêt du Sud, et la partie rouge la toundra du Nord. Les principales richesses du Nord, à savoir les minéraux et les fourrures, sont représentées par des billettes d'or sur la pointe verte et la tête de renard polaire sur la pointe rouge. Le cimier est constitué de deux narvals, et la rose du compas entre les deux représente le pôle Nord magnétique.lles ont été autorisées par la reine Elizabeth II, le 24 février 1956. Armes : tranché-ondé de gueules à un rencontre de renard arctique d'argent sur sinople billeté d'or, au chef denché d'argent, chargé d'une burèle ondée d'azur. Torque : d'argent et de gueules. Cimier : une rose des vents d'argent accostée de deux narvals adossés d'or

Emblème floral des Territoires du Nord-Ouest : la dryade à feuilles entières (Dryas octopetala), adoptée comme emblème en 1957, appartient à la famille des rosacées et pousse dans le centre et dans l'est des régions arctiques sur des sols rocailleux et stériles à de hautes altitudes. Elle porte une seule fleur blanche sur une courte tige, ornée à sa base de feuilles étroites.

Drapeau franco-ténois : Créé en 1992, il présente une courbe sur laquelle est placé un ours. Le blanc fait référence à la neige, le bleu à la Francophonie. La courbe évoque le 60e parallèle au-delà duquel se trouvent les Territoires du Nord-Ouest, près du pôle Nord. Symbole de liberté, de la nature et des grands espaces nordiques, l'ours regarde briller le flocon de neige et la fleur de lys, signes du regroupement des francophones en terre nordique

Drapeaux des autres provinces du Canada : résumé.

Liens et sources :
- Patrimoine canadien - le drapeau canadien
- Les Symboles du Canada.
- L'Authorité Héraldique du Canada.
- Site du Gouverneur Général du Canada.
- Whitney Smith,
Les drapeaux à travers les âges et dans le monde entier.
- Radio Canada - Un drapeau pour le Canada.
- Encyclopédie Canadienne.
- Gouvernement du Canada.
- Industries du Canada.
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.
- Bibliographie.

 

Index | Canada | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes des Territoires du Nord-Ouest.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.