TOURAINE

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la Touraine


     

 


Drapeau de l'Anjou


Drapeau du Berry

 

 

[TUR] TOURAINE. Ancienne province de l'ouest de la France. Cap. Tours. Limitée au nord par le Maine, à l'est par le Berry, au sud par le Poitou et à l'ouest par l'Anjou. Son nom et celui de sa captiale viennent de Pagus Turonensis ou pays des Turones.

Histoire : les Turones furent soumis en 480 par les Wisigoths. Par la victoire de Vouillé en 507, Clovis fit basculer la région dans le domaine des Francs. Rattachée à la Neustrie, la Touraine formait un des comtés les plus importants. En 800 elle fut rattachée au royaume d'Aquitaine, puis en fut détachée par le traité de Thionville. C'est Geoffroy II Martel, comte d'Anjou, qui va hériter de la Touraine. Avec la dynastie Plantagenêt, la Touraine fait partie du domaine anglais, mais Philippe Auguste la confisque en 1203 à Jean-sans-Terre et la rattache à la Couronne. Le roi Jean l' érige en duché-pairie en 1360, en faveur de Philippe, son fils, qui deviendra plus tard duc de Bourgogne. Depuis cette date, la Touraine fut plusieurs fois donnée en apanage. François Ier, en 1545, l'érigea en grand gouvernement.

Origine du drapeau : Il s'agit des armes traditionnelles de Touraine mises en bannière. Elles se blasonnent d'azur semé de fleurs-de-lys d'or, à la bordure componée d'argent et de gueules. Alias de France à la bordure componée d'argent et de gueules. Il s'agit d'une brisure des fils de France.

Liens et sources :
- Jacques Meurgey, Notice Historique des Blasons.
- O. Neubecker. Le Grand Livre de l'Héraldique.
- Conseil Général d' Indre-et-Loire (Touraine).
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.

 

Index | France | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la Touraine.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.