TROYES

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Troyes


     

Armoiries de la ville de Troyes

 


Drapeau armorié

 

[10] CHAMPAGNE. AUBE. TROYES. Préfecture et chef-lieu du département Aube, sur la Seine, au sud de la Champagne, Centre administratif, commercial et siège d'un évêché, la ville accueille en périphérie une activité industrielle textile importante. La vieille ville de Troyes conserve en partie son allure du XVIe siècle avec ses maisons anciennes à pans de bois, encadrant de vastes places ou longeant la Seine. Population 70.000 habitants (les Troyens). Agglomération Grand troyes 125.000 habitants.

Nom de la ville de Troyes : ancienne cité des Celtes Tricasses, à qui la ville doit son nom. Troyes s'est appelée sous l'occupation romaine Augustabona. Ce nom a été donné par les Romains en l'honneur de l'empereur Auguste. Au IVe siècle, le nom devient "la cité des Tricasses", soit Civitas Tricassium. Le nom évoluera en Trecassis, Treci, Treche, Treis, Troyes.

Histoire de la ville de Troyes : capitale du peuple celte les Tricasses, à qui elle doit son nom, l'Augustabona des Romains est sauvée d'Attila grâce à l'évêque Saint Loup. Attila est défait en 451 au Campus Mauriacu. La ville est pourvue d'un atelier monétaire mérovingien, devient un centre religieux important, puis le siège d'un évêché, prend son essor et enfin faite capitale du comté de Troyes dès le Xe siècle. Bien située aux carrefour des routes allant de Bruges à Venise et de Paris vers la Germanie, Troyes est du XIIIe au XVe siècle le siège de deux des six foires de Champagne, qui attirent des marchands de toute l'Europe et favorisent le développement de l'industrie textile. Une cour brillante entient des artistes. Au cours de la guerre de Cent-Ans, Louis X de France interdit aux Flamands l'accès aux foires de Troyes, ce qui ébranle l'activité de la ville. Troyes devient la capitale de Jean-sans-Peur avant son installation à Paris en 1418. Charles VI et Isabeau de Bavières signe en 1420 le traité de Troyes. Charles VII reprend la ville en allant se faire sacré roi de France à Reims. A moitié détruite par un incendie en 1524, la ville maintient pourtant son activité grâce aux textiles. Acquise à la Réforme, la ville est appauvrie par la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. En 1787, la ville accueille le parlement de Paris en exil. Au XIXe siècle, la ville connaît une expansion sans précédent grâce à l'activité de bonneterie.

Drapeaux de la ville de Troyes : le drapeau logotype est blanc chargé du logo de la ville en son centre. Ce drapeau LOB évolue en même temps que le logo, et comme le logo n'est un emblème pérène de la ville. Le drapeau armorié de la ville de Troyes reprend les armes de la commune posées et étendues sur toute l'étoffe. Il est complétement historique, identiaire et pérène.

Armoiries de la ville de Troyes : d'azur à la bande d'argent cotoyée de deux cotices potencées et contre-potencées d'or, au chef d'azur à trois fleurs-de-lys d'or. Alias de Champagne au chef de France. La ville porte les armes de la Champagne, augmentées du chef de France octroyé aux "bonnes villes" de France.

Officialisation : DM du 11 février 1825.

Liens et sources :
- site de la Ville de Troyes.
- site du Vieux Troyes.
- site de la Communauté d'Agglomération Grand Troyes.
- site de l'Office de Tourisme de Troyes.
- site de l'Université Technologie Troyes.
- site du Centre Universitaire de Troyes.
- site de la C.C.I. Troyes-Aube.
- site de l'Aéroport Troyes-Champagne.
- site des Musées de Troyes.
- site des Médiathèques du Grand-Troyes.
- site du Diocèse de Troyes.
- site du Troyes-Aube Rugby-Club.
- autre site de présentation des emblèmes de la ville de Troyes.

 

 

Index | France | Champagne | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Troyes.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.