Drapeaux historiques américains
     

 



 
   

ETATS-UNIS d'AMERIQUE

1776 - INDEPENDANCE
les treizes premiers états

drapeau de Betsy Ross

 
 

 

   
   
   
   
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
 
 

 

Le drapeau américain est un drapeau qui représente l’union des différents états composants les Etats-Unis. Il a inspiré les drapeaux de nombreux autres pays.

» Historique du drapeau

Origine du drapeau américain

drapeau américainLa création du drapeau américain date de 1776. Celle-ci a été confiée à un comité qui dessina les traits principaux du drapeau et désigna Betsy Ross pour le confectionner et y apporter les modifications nécessaires. Celle qui fabriqua le drapeau américain était une nièce de George Ross, membre du comité. Il n’est alors pas étonnant que cette fabricante de drapeau ait été sollicitée. De plus, Betsy Ross occupait le siège de prière voisin de celui de George Washington et avait déjà cousu des boutons pour lui, ce qui confirma le choix.

Lors de la déclaration d’indépendance en juillet 1776, le drapeau américain était déjà prêt mais il ne fût officiellement adopté que le 14 juin 1777.
Le drapeau américain tel que nous le connaissons a été adopté le 4 juillet 1960, lors de l’entrée d’Hawaï dans les Etats-Unis.

Evolution du drapeau américain

Lors de sa création, le drapeau américain était composé de 13 bandes horizontales alternativement rouges et blanches et de 13 étoiles à cinq branches rassemblées en cercles, dans le but de représenter les 13 Etats qui composaient alors les Etats-Unis. Le drapeau américain restera ainsi jusqu’en 1795, année durant laquelle il sera augmenté de deux nouvelles étoiles avec l’entrée dans l’union du Vermont et du Kentucky.

Le nombre des étoiles du drapeau américain a ainsi continué à augmenter parallèlement à l’entrée de nouveaux membres dans l’union. Aujourd’hui il compte 50 étoiles, disposées en neuf rangées.

Les symboles du drapeau américain

Les treize bandes du drapeau américain sont la représentation symbolique des treize premiers états membres des Etats-Unis. Les étoiles à cinq branches symbolisent tous les Etats membres présents aujourd’hui et une étoile est ajoutée lorsqu’il en arrive un nouveau, mais seulement le 4 juillet suivant son entrée.

La symbolique des couleurs utilisées sur le drapeau américain n’a pas été précisée par le comité qui en était en charge, mais elles n’en possèdent pas moins une, qui fut expliquée en 1782. Le blanc fait référence à la pureté et l’innocence, le rouge est associé à la bravoure et au courage, et le bleu à la persévérance, la justice et la vigilance.

A voir aussi

-------------------------------------------------

WIKI

Le drapeau des États-Unis, surnommé Stars and Stripes (littéralement « étoiles et bandes », généralement traduit par « bannière étoilée »), The Star-Spangled Banner (qui est également le titre de l'hymne national des États-Unis) ou encore Old Glory, est le drapeau national et le pavillon national des États-Unis d'Amérique. Il se compose de treize bandes horizontales rouges et blanches d’égales largeurs, disposées alternativement et d’un canton supérieur (côté mât) de couleur bleue parsemé de cinquante petites étoiles blanches à cinq pointes arrangées selon neuf rangées horizontales.

Le premier drapeau des États-Unis a été adopté le 14 juin 1777, moins d’un an après la Déclaration d’indépendance. Il ne comptait alors que treize étoiles à son canton. Vingt-sept versions successives ont existé, chacune adoptée pour rendre compte de l’augmentation du nombre d’États dans l’Union. La version actuelle à cinquante étoiles est la version officielle depuis le 4 juillet 1960, suite à l'intégration d'Hawaii le 21 août 1959 comme 50e État.

Ce drapeau est celui de la république fédérale, cependant chaque État fédéré possède également son propre drapeau. Emblème représentant les États-Unis dans leur complexité, le drapeau est perçu tantôt comme un symbole de démocratie et de liberté garanties par la Constitution, tantôt par les opposants à la politique des États-Unis comme un symbole d’impérialisme et de militarisme.

Le drapeau des États-Unis d'Amérique se compose de treize bandes horizontales (sept rouges et six blanches) d'égales largeurs, disposées alternativement. Le canton supérieur du drapeau (côté mât) de couleur bleue, est parsemé de cinquante petites étoiles blanches à cinq branches arrangées selon neuf rangées horizontales contenant six et cinq étoiles en alternance. Les étoiles ont une pointe vers le haut.

Les proportions respectées[1],[2] sont (se référer à la figure Description du drapeau) :

Ces proportions, fixées en 1959, peuvent subir des variations : onze tailles de drapeau sont autorisées pour des usages officiels, chacune définie par ses longueur et largeur. Parmi ces possibilités, trois ont des rapports B/A différents de 1,9 (1,57 et 1,37 et 1,33) qui doivent permettre de s'adapter à des situations contraignantes (manque de place par exemple).

Les couleurs du drapeau utilisées pour les commandes du gouvernement sont données depuis le 27 novembre 1981 dans le système Standard Color Cards of America[3] 

origine et signisifaction Les cinquante étoiles représentent collectivement[6] les États membres de l'Union et les treize bandes représentent collectivement les Treize Colonies britanniques sécessionnistes à l'origine de la création de l'État américain. Il y a donc autant d'étoiles que d'États fédérés et le nombre d'étoiles a évolué avec le temps. Les étoiles sont ajoutées le 4 juillet, jour de la fête nationale, suivant l'intégration des nouveaux États.

Avant le stars ands stripes : Le premier drapeau utilisé ressemblant à la version actuelle fut le Grand Union Flag, aussi appelé Continental Colors, Congress Colors, First Navy Ensign ou encore Cambridge Flag. Il n'a jamais eu de statut officiel, mais fut de fait le premier emblème de l'United States Navy après la Déclaration d'indépendance[7],[8],[9].

Utilisé pour la première fois sur un navire le 3 décembre 1776 sur le fleuve Delaware par l'officier John Paul Jones, d'après ses propres dires[8],[7], il a été utilisé par la suite durant la Guerre d'indépendance, notamment par le général George Washington : il fut hissé en sa présence lors de la lecture publique de la Déclaration d'indépendance, le 6 juillet 1776 à New York[7].

Ce drapeau est constitué des treize bandes horizontales blanches et rouges, mais le canton est le drapeau du Royaume-Uni de l'époque, avant l'ajout de la croix de saint Patrick représentant l'Irlande.

Blason de la famille Washington.

L'origine des treize bandes est incertaine. Le dessin général du drapeau est très similaire au drapeau de la Compagnie anglaise des Indes orientales de l'époque, dont le nombre de bandes était cependant sujet à variations. Cette origine possible est cependant contestée. Il pourrait ne s'agir que d'une coïncidence [10] Parmi les autres hypothèses figurent[8],[10] :

La paternité du drapeau :

Les origines du Stars and Stripes sont obscures. Il court des explications sentimentales souvent sans fondement.

Betsy Ross présentant le drapeau américain à George Washington

Premier version ; 13 etoiles

Une version du drapeau des États-Unis à treize étoiles cousue par Betsy Ross.

Il semble que le dessin ait été changé en suivant la proposition de Francis Hopkinson de faire figurer des étoiles[13],[14].

Il était l'un des signataires de la Déclaration d'indépendance et aurait aussi participé à la création du Grand sceau des États-Unis d'Amérique. Il a en effet demandé au Sénat un paiement pour le travail effectué[15], ce qui lui a été refusé par le Sénat au motif qu'il était déjà fonctionnaire et qu'il n'était pas la seule personne ayant contribué à ces modifications. Il reste néanmoins le seul dont la revendication de la paternité de l'idée est documentée.

Le drapeau trouve son origine dans une résolution du Marine Committee du Second Congrès continental tenu à Philadelphie le 14 juin 1777[14] :

« Décide, que le drapeau des États-Unis sera constitué de treize bandes, alternativement rouges et blanches ; que le canton comportera treize étoiles, blanches sur un champ bleu représentant une nouvelle constellation. »[16]

Il n'était alors pas précisé le nombre de branches des étoiles, ni comment les étoiles devaient être disposées, et chacun faisait comme il voulait (au hasard, en cercle, en rangées). Aussi de nombreuses versions différentes de ce premier drapeau existent et furent utilisées durant la guerre d’indépendance créées par Francis Hopkinson, Cornelia Bridges, Betsy Ross qui a reçu la première commande de drapeaux conformes pour le State Navy Board of Pennsylvania le 29 mai 1777, Rebecca Young, John Straw ou d’autres « patriotes ». La version la plus connue, avec des étoiles à cinq branches disposées en cercle pourrait être due à Betsy Ross[13] et n'apparut pas avant les années 1790[17] (voir la figure Une version du drapeau des États-Unis à treize étoiles cousue par Betsy Ross). Du fait de ce flou législatif, les Américains combattirent essentiellement les Anglais sous des bannières locales disparates, aux motifs les plus variés (Serpents à sonnettes, ancres, pins et palmiers…)[18]

Aucune précision sur la signification des éléments constitutifs du drapeau n'était alors donnée.

EVOLUTIUONS

Dans cette première version, bien que ce n'ait pas été précisé à l'époque, le nombre treize représentait de manière évidente les treize États d'origine (Connecticut, New Hampshire, New York, New Jersey, Massachusetts, Pennsylvanie, Delaware, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie, Rhode Island et Maryland)[19]. Aucune distinction n'était alors faite de ce point de vue entre les étoiles et les bandes. Ainsi, lorsqu'en 1795 le drapeau fut modifié suite aux entrées du Vermont (en 1791) et du Kentucky (en 1792) dans l'Union, le nombre d'étoiles et le nombre de bandes passèrent à quinze[19] (voir figure Une version du drapeau des États-Unis à quinze étoiles et quinze bandes (1795-1818)).

Ce n'est qu'en 1818, après les admissions entre 1796 et 1817 de cinq nouveaux États qui n'avaient pas encore donné lieu à des changements, que le nombre treize fut repris et définitivement fixé pour le nombre de bandes, alors que le nombre d'étoiles continua d'évoluer et atteignit 20. L'acte, signé par le président Monroe dit aussi que le drapeau devrait changer désormais à chaque entrée d'un État dans l'Union, le 4 juillet (le Jour de l'indépendance, fête nationale américaine) suivant cette entrée, par l'ajout d'une étoile par État supplémentaire[20].

On compte ainsi vingt-sept drapeaux différents, où seuls changent le nombre et la disposition des étoiles sur le champ bleu (à l'exception de la version à quinze bandes). Les nouvelles versions entrent toujours en usage le 4 juillet suivant l'entrée d'un État dans l'Union. Les deux dernières versions, à 48 et 49 étoiles furent mises en service en premier en étant hissées symboliquement au-dessus de Fort Mc Henry le 4 juillet. Jusqu'en 1912 (entrée de l'Arizona et du Nouveau-Mexique), il n'y avait ni proportions définies, ni disposition officielle des étoiles sur le champ bleu et les versions étaient donc des versions d'usage. Le 24 juin 1912 un ordre du président Taft mit fin à cette situation[21],[22] et ordonna notamment que les étoiles aient une pointe vers le haut. Par ailleurs, les couleurs n'ont été réellement définies qu'en 1934.

La version actuelle date du 4 juillet 1960 (le premier 4 juillet après l'entrée d'Hawaii dans l'Union). En 2008, c'était la version qui a été en service le plus longtemps. Avant cela, la version à 48 étoiles disposées en huit rangées verticales de six étoiles était celle ayant servi le plus longtemps (du 4 juillet 1912 au 4 juillet 1959). Cette version à 48 étoiles a notamment été utilisée pendant les deux guerres mondiales et c'est donc celle qu'on voit sur la célèbre photographie de Joe Rosenthal Raising the Flag on Iwo Jima.

Des versions portant jusque 56 étoiles sont déjà dessinées, au cas où de nouveaux États adhèrent à l'Union (Guam, Porto Rico, le District de Columbia sont les candidats les plus sérieux au statut d'État américain).

SIGNIFICATION

Aucune précision sur la signification des éléments constitutifs du drapeau n'était donnée lors de l'officialisation du drapeau à treize étoiles en 1777. George Washington déclara cependant[13] :

« Nous prenons les étoiles du ciel, le rouge de notre pays d'origine (l'Angleterre), avec des bandes blanches en guise de séparation montrant ainsi que nous nous sommes séparés d'elle, et les bandes blanches passeront à la postérité comme symbole de liberté. »[23]

Le nombre treize représentait de manière évidente les treize États d'origine[19]. Cette référence, perdue dans la version à quinze étoiles et quinze bandes, fut rétablie en 1818 après l'entrée du Tennessee, de l'Ohio, de la Louisiane, de l'Indiana et du Mississippi dans l'Union et le retour des treize bandes horizontales. C'est le capitaine Samuel C. Reid qui proposa ce retour au Congrès pour limiter le nombre de bandes du drapeau. Elle fut rendue officielle le 4 avril 1818 lorsque le président Monroe signa la loi adoptée. Il fut alors aussi décidé que le nombre d'étoiles augmenterait avec l'admission de chaque nouvel État pour rendre compte de l'agrandissement de l'Union. Treize est depuis lors le nombre fixé pour les bandes horizontales et elles représentent collectivement les treize premiers États alors que les étoiles représentent collectivement l'ensemble des États.

Le grand sceau des États-Unis d'Amérique reprend le champ bleu, les étoiles et les bandes du drapeau.

Les couleurs choisies en 1777 le furent sans justification. Mais le 20 juin 1782, le grand sceau des États-Unis d'Amérique fut adopté avec des explications et une référence au drapeau[24] :

« Les couleurs des bandes verticales sont celles utilisées sur le drapeau des États-Unis d'Amérique ; le Blanc signifie la pureté et l'innocence, le Rouge, la bravoure et la valeur et le Bleu, la couleur de la large bande signifie vigilance, persévérance et justice. »[25]

Une autre interprétation est donnée en 1977 dans un ouvrage sur le drapeau publié par la Chambre des représentants des États-Unis[26] où est écrit :

« L'étoile est le symbole des cieux et du but divin auquel l'homme aspire depuis des temps immémoriaux ; la bande symbolise les rayons de lumière émanant du Soleil. »[27]