VANNES - GWENED

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Vannes


     

Armoiries de la ville de Vannes

 


Drapeau des plaisanciers


Drapeau du Kevrenn Wened


Drapeau de la Bretagne

 

[56] MORBIHAN. VANNES. Préfecture et chef-lieu du Morbihan, ville de l'ouest de France, située au sud de la région Bretagne et au nord du golfe du Morbihan. Vannes est un centre touristique, administratif, commercial et industriel. Capitale du Vannetais. Siège d'évêché. 54.000 habitants (Vannetais). Port de plaisance.

Histoire de Vannes : l'antique Darioritum devient Vannes au IIIe siècles. Capitale des Vénètes, dont elle tire son nom, Vannes est élevé en siège d'évêché au Ve siècle. Saint-Padern est le premier évêque de la ville. Conquise par Waroch, le pays autour de Vannes prendra le nom de Bro Waroch ("pays de Waroc" auj. Broërec), avant d'être rattaché à la Bretagne. Conquise par les Francs, elle devient l'un des siège de la marche de Bretagne. Après la transformation du comté de Bretagne en duché de Bretagne, Vannes en est avec Nantes, l'une des capitale. Jean IV y fait élever le château de l'Hermine. C'est à Vannes que les états de la province de Bretagne se réunissent et acceptent l'union du duché à la France en 1532. Vannes connaît un développement économique, culturel et religieux jusqu'à la fin du XVIIe siècle, sans que la ville s'aggrandisse beaucoup. Durant la Révolution Française, Vannes est partagée entre la Nation et la Chouannerie. Au XIXe siècle, plusieurs régiments sont installés en la ville en même temps que l'activité maritime s'effondre. Au sortir de la IIe Guerre Mondiale, la ville connait une véritable renaissance et croissance économique.

Origine des armoiries : le blason de Vannes de gueules à une hermine passante au naturel, au manteau d'hermines doublé d'or, trouve son origine à la création de l'Ordre de l'Hermine. Institué par Jean IV en 1381, cet ordre de Chevalerie, dont le siège est à la Chartreuse d'Auray, avait pour mission de récompenser les compagnons de Jean IV et de concilier ses adversaires. Les Chevaliers de l'Ordre portaient un collier auquel pendait une hermine au naturel accompagnée de la devise "A ma vie". Les grandes armoiries de Vannes figurent également cette devise, ainsi que deux lévriers en supports. Ils rappelent les lévriers qui furent offerts à François 1er lorsqu'il vint à Vannes le 04 août 1532 pour le traité d'Union Perpétuelle. En cimier se trouve une couronne murale des villes de France. Le blason est accompagné de la devise de l'Ordre de l'hermine : A ma vie.

Origine du drapeau : Le drapeau de la ville de Vannes reprend les couleurs et figures des armoiries de Vannes. Le drapeau est la bannière armoiriée de la ville.

Autres drapeaux à Vannes : Il existe d'autres drapeaux émanants de diverses initiatives, le plus connu doit être celui du Vannes Olympique Club qui reprend le drapeau moderne de la bretagne avec les lettres V O C à la place des hermines. Le bagad de Vannes reprend la bannière armoriée de la ville. Le bagad Kevrenn Wened a sa propre bannière. L'association des plaisanciers de Vannes à une flamme aux armes de la ville augmentées d'une encre de marine.

Liens et sources :
- Site de la Mairie de Vannes.
- Site de l'Office de Tourisme de Vannes.
- Chambre de Commerce et d'Industrie de Vannes - CCIM.
- Port de Vannes.
- Association des Plaisanciers du Port de Vannes - APPV.
- Bagad de Vannes Melinerion - Breizh Ilian Sound System.
- Site de l'IUT de Vannes.
- Site du Rugby Club Vannetais - RCV.
- Site du Vannes Olympique Club - VOC.

 

Index | France | Bretagne | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Vannes.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.