Bienvenue sur le site de la Société Vexillologique de l'Ouest

Société Vexillologique de l'Ouest

Vexillologie


     
   

Définition - la vexillologie

- vexillologie : n. f. (latin vexillum enseigne et -logie science) études des drapeaux et pavillons, de leur histoire, de leur symbolique. Discipline (science) ayant pour but l'étude scientifique et artistique des drapeaux, l'histoire des drapeaux, la symbolique, l'élaboration des règles de composition et la compilation des usages en la matière.
Le mot a été créé en 1958, à l'initiative du professeur Whitney Smith.
Syn. pavillonnerie.

- vexillologue : spécialiste qui étudie les drapeaux et pavillons. Chercheur et créateur de drapeaux, qui doit être artiste et scientifique.

- vexillum : n. m. (pl. vexilla) étendard des armées romaines. Bannière faite d'un morceau d'étoffe fixé à une traverse horizontale et perpendiculaire à la hampe. Le labarum avait une apparence analogue. Par opposition aux aigles des légions, les vexilla étaient réservés aux unités de cavalerie et aux détachements.
- vexillaire : n. m. ant. rom. porte-enseigne à qui était confié le vexillum.
- vexillation : n. f.(latin vexillatio) ant. rom. unité militaire groupée autour d'un vexillum.

- vexillophile : amateur et/ou collectionneur de drapeaux et pavillons.
- vexillophilie : passion, sympathie pour les drapeaux

 

- La Société Vexillologique de l'Ouest n'étudie pas seulement de façon théorique les drapeaux, étendards, enseignes, bannières ou encore pavillons et flammes, elle le fait de façon scientifique, historique, et artistique, libre de tout engagement tendancieux ou politique, en mettant en corrélation les spécialistes des sciences liées à la vexillologie, comme des historiens et des héraldistes.

Pour bien apréhender les drapeaux et leurs univers, il ne suffit pas de connaître l'histoire d'un ou plusieurs drapeaux ou de tous les drapeaux du monde, il ne suffit pas de connaître les règles d'assemblage des symboles et des couleurs (quoique cela aide énormément), il faut également être particulièrement sensibilisé aux arts, aux associations de couleurs et à leurs impacts. Il est également nécessaire d'avoir une approche respectueuse et de toujours faire preuve d'humilité lorsque l'on travaille à créer un nouveau drapeau. Ne jamais oublier que, comme pour un blason, plus un drapeau est simple et identifiable de loin, plus il est réussi.

 

Définition - le drapeau

- drapeau : n. m. (de drap, avec influence de l'italien drapello bannière).
1 - pièce d'étoffe attachée à une hampe, servant autrefois d'enseigne militaire. et
2 - pièce d'étoffe qui évoque et transmet de manière symbolique l'identité ( valeurs, culture, croyances et particularismes) d'un groupe ou d'une personne.l'emblème d'une province, région, d'un organisme, l'emblème d'une nation, dont elle porte les couleurs et symboles.
3 - emblème de papier symbole du drapeau national.
4 - pièce d'étoffe ou de matière rigide fixée à un manche et servant de signal.
5 - symbole de la patrie, de l'armée (langue soutenue).
6 - personne, oeuvre qui symbolise un parti, un courant de pensée (langue soutenue).
7 - support, sur tissu ou autre, extrêmement visible, facilement façonnable (ce qui lui donne sa popularité), des emblèmes et symboles d'une entité, dans un but de reconnaissance et d'identification.

Hist. mil. le mot "drapeau" importé par les troupes de Charles VIII est peu employé
jusqu'à Louis XIV, et qualifie l'enseigne de l'infanterie. Jusqu'en 1703, chaque unité de l'armée comprend un corps de bataille (piquiers) et deux ailes (mousquetaires) : elle a donc trois drapeaux. En 1759, le régiment divisé en deux bataillons n'a plus que deux drapeaux : le drapeau colonel, signe de commandement et le drapeau d'ordonnance, signe de ralliement et cela jusqu'en 1804. Dérivé de l'enseigne, le drapeau comprend une lance, une cravate et une draperie (étoffe). Le fer de lance a été remplacé depuis 1804 par des symboles de régime (aigle, fleur-de-lys, coq). La République a repris la pique traditionnelle de l'ancienne monarchie. Les drapeaux français portent la croix blanche sur toute l'étoffe jusqu'en 1793 en souvenir des bannières paroissiales portées en têtes des troupes des communes. A partir de 1793, les trois couleurs nationales françaises (le bleu, le blanc et le rouge) sont alors réparties dans les drapeaux d'ordonnance, suivant des formes géomètriques très différentes selon les régions et régiments. En 1804, les drapeaux sont tous divisés autour d'un losange blanc, les cantons alternent entre le bleu et le rouge. Depuis 1812, il n'y a plus qu'un seul drapeau par régiment qui reprend les couleurs nationales françaises.

 
- Le drapeau national : le Tricolore. La bannière de France d'azur semée de fleurs-de-lys d'or, puis celle déployée par Charles VII d'azur à trois fleurs-de-lys d'or symbolisèrent tout au long du moyen-âge, la volonté de constituer ou de reconstituer la France. Ils symbolisèrent et identifièrent particulièrement la France et les Français. Ayant perdu plus tard sa signification première, l'emblème ne survit que par tradition. De la sorte et jusqu'à la fin de l'ancien régime, il n'existe plus de drapeau national. La personne du Roi devient inséparable de la Nation, les symboles s'y trouvent donc également associés. En 1792, l'abolition de ce principe et la suppression de la personne du Roi (1793), amènent la Convention à créer un symbole de la Patrie sous forme d'une enseigne tricolore et uniforme : c'est le premier drapeau national de la France.

 

Définition - le pavillon

- pavillon : n. m. (de papilio, papillon).
1 - pièce d'étoffe insigne de la nationalité d'un navire (pavillon national), ou d'une compagnie de navigation, ou signe flottant du code des signaux (pavillons de signalisation), toujours de forme carrée ou rectangulaire (à l'exception des flammes).
2 - pièce d'étoffe servant d'emblème d'une province, région, d'un organisme.
3 - pièce d'étoffe accrochée à une drisse, hissée à un mât et servant de signal.

 
 

Index | Définition des termes et nuances en vexillologie.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.