Drapeau de l'Islande

REPUBLIQUE D'ISLANDE

Armoiries de l'Islande.


Blason de l'Islande Armoiries de l'Islande Blason de l'Islande

Armoiries islandaises : d'azur à la croix scandinave de gueules ressarclée d'argent versée en chef. Supports : un taureau à dextre et un géant à senestre. Cimier : un aigle et un dragon. Terrasse : roche glacée. Alias, d'azur à une croix d'argent chargée d'une croix de gueules. Les cantons supérieurs de l'écu doivent être carré, les cantons inférieurs doivent être plus longs que large. Les supports et tenants de l'écu sont les quatre esprits gardiens de l'Islande, décrits dans Heimskringla (de Snorri Sturluson, Histoire des Rois de Norvège, XIIIe siècle).

Esprits protecteurs de l'Islande : autour des armes de l'Islande, on trouve les quatre esprits protecteurs de l'île. Selon le Heimskringla, le roi Harald de Danemark (ou Gormsson de Danemark) a demandé à un homme doué en magie de se rendre en Islande. Le mage partit sous la forme d'une baleine. Arrivé près de l'Islande, il remarque que toutes les montagnes et les collines étaient pleines d'esprits de la terre. Au large de Vopnafjörður, il voulu mettre pied à terre, lorsqu'un énorme dragon est descendu le long de la vallée. L'homme effrayé s'enfui et se diriga vers l'ouest au large d'Eyjaförður. Un énorme vautour, avec des ailes qui s'étendaient sur toute la montagne, piqua sur lui et le fit fuir. L'homme poursuivit sa route vers Breiðafjörður quant un immense taureau sauvage et agressif se dirigea vers lui en beuglant de façon très menaçante. L'homme a donc pris la direction de Reykjanes vers le sud et a tenté de débarquer à Vikarsskeið, quand un géant est venu lui avec un bâton de fer dans les mains et le chassa. Ces quatres esprits protecteurs de l'Islande, se retrouvent derrière l'écu, posés sur une plaque de basalte gelée, et ensemble forment les armoiries de l'Islande.

Utilisation des armoiries de l'Islande : les armoiries, grandes, moyennes et petites armes, sont l'emblème des autorités gouvernementales, qui ont seules et de façon exclusive le droit d'utiliser les armoiries. Pour toute autorisation exceptionnelle d'usage des armoiries, il convient de contacter le bureau du Premier Ministre.

Armoiries présidentielles

Armoiries présidentielles de l'Islande : le Président de la République d'Islande possède des armoiries qui lui sont propres. Il porte d'azur à la croix de gueules ressarclée d'argent, au carré au centre de la croix d'argent aux armes de la République d'Islande.

L'usage héraldique est ici le même que l'usage vexillologique. Cette marque est exclusivement réservée au Président de la République et à ses services.


Historique des armoiries de l'Islande : le premier symbole de l'île est l'insigne personnel de Hrafn Sveinbjarnarson, vers1213, figuré sur une bague en or portant son nom et l'image d'un corbeau (Hrafn), cadeau de Bjarni Kolbeinsson, évêque d'Orkney. Dans le rôle d'armes Wijnbergen, écrit entre 1265 et 1285, le roi d'Islande porte des armes burelées d'argent et d'azur au chef d'or, un lion de gueules armé d'une hache du même. Ces armes sembles avoir été utilisées après 1280. Ces armes semblent représenter l'union de la Norvège et de l'Islande, combinant les armes des deux pays. Le lion armé de la Norvège et peut-être les antiques armes d'Islande, burelées d'argent et d'azur de douze pièces. Les armes avec douze bandes alternées blanches et bleues ont été vraisemblablement l'emblème que le roi Hakon a attribué à Gissur Þorvaldsson à Bergen en 1258, lorsqu'il l'a nommé comte d'Islande.

Un manuscrit islandais de 1360, le Stokkhólmsbók, présente une morue fendue comme emblème de l'Islande. La Carta Marina, publiée à Venise en 1539, sur la carte d'Olaus Magnus, représente un blason avec une morue pour l'Islande. En 1550, le roi Christian III du Danemark envoya le gouverneur Larentsius Mule en Islande avec un sceau royal et une lettre datée du 28 janvier de cette année, dans laquelle le roi remerciait les Islandais pour leur soutien fidèle pendant la Réforme. La lettre stipule que six à huit hommes sélectionnés doivent protéger le sceau afin d'éviter toute utilisation abusive. Dans une lettre au gouverneur datée du 9 mai 1593, le Conseil d'Etat a indiqué que le cachet d'Islande at été présenté à Heinrich Chrag, gouverneur de l'Islande, et l'a placé sous sa garde. Le sceau est en argent et montre une morue sans tête surmontée d'une couronne, avec la date de 1593 et SIGILLVM INSVLÆ ISLANDIÆ . Il est conservé au Musée national d'Islande (no 4390). On retrouve ces armoiries pour l'Islande jusqu'à la moitié du XIXe siècle. Les armoiries se décrivent de gueules à la morue ouverte sans tête d'argent à la couronne d'or en chef.

En 1903, un décret du roi de Danemark stipule que le blason de l'Islande devait être «un faucon blanc d'Islande sur un champ bleu». De nombreux Islandais considéraient cet oiseau aux caractéristiques fortes, robuste et noble comme un symbole plus impressionnant. de leur pays qu'une morue. On a dit que la renommée de l'Islande à l'étranger était entretenue conjointement par les poètes et les faucons du pays pendant trois ou quatre siècles, et que Loftur Guttormsson le Puissant a eu un faucon blanc sur un champ bleu comme armoiries, mais un serpent sur son sceau.

Le 1er décembre 1918, l'Islande devint un royaume souverain et indépendant en union personnelle avec le Danemark sous un roi commun. L’établissement de l’Islande en tant que royaume indépendant a eu des conséquences sur les symboles nationaux du pays, le blason et l’ensemble des drapeaux. Après la modification des armoiries islandaises en 1919, un décret en 1920 prescrit un drapeau royal islandais spécial représentant un faucon islandais. Le roi de Danemark a utilisé ce drapeau lors de sa visite en Islande en 1921 et, a créé la distinction honorifique de l'ordre du faucon islandais, qui porte cet emblème.

En 1944, avec le rétablissement de la République d'Islande, le Premier ministre Björn órðarson nomme trois sous-secrétaires ministériels (Vigfús Einarsson, Agnar Kl. Jónsson et Birgir Thorlacius, ainsi que Le docteur Matthías Þórðarson, conservateur des antiquités nationales), avec pour mission de concevoir les armoiries de l'Etat. Un changement s'imposait à cause de la couronne au-dessus du bouclier, qui devait être enlevée puisque l'Islande a cessé de faire partie de la monarchie. Il a été décidé de ne pas faire de modifications aux armoiries ni de laisser tomber les esprits gardiens en tant que porteurs du bouclier. Cette décision a été prise à l'unanimité et a été discutée avec le Premier ministre, qui a accepté. Une nouvelle illustration a été réalisée pour le blason omettant la couronne et modifiant la forme du bouclier. Les porteurs du bouclier ont été redessinés et une plaque de basalt a été ajoutée sur laquelle le bouclier est posé. C'est le peintre Tryggvi Magnússon qui a dessiné les nouvelles armoiries. La conception originale est conservée au Musée national d'Islande, no. 15026.

Lors d'une réunion du Parlement tenue sur l'ancien site de Þingvellir le 17 juin 1944, la République d'Islande fut établie. Le Parlement a élu le premier président de la République. Le même jour, le Conseil d'Etat a publié le décret suivant sur les armoiries de la République : "le blason de l'Islande est une croix d'argent dans un champ bleu ciel, avec une croix rouge vif à l'intérieur de la croix d'argent. Les bras de la croix doivent s'étendre jusqu'au bord du bouclier sur les quatre côtés. La largeur de la croix doit être égale aux 2/9 de la largeur du bouclier, mais la croix rouge est moitié moins large, à 1/9 de la largeur du bouclier. Les sections supérieures doivent être des carrés et les sections inférieures, la même largeur que les sections supérieures, mais un tiers de plus". Les supports et tenants de l'écu sont les quatre esprits gardiens de l'Islande, décrits dans Heimskringla.

Texte original de Birgir Thorlacius. Publié en islandais dans Fáni Islands, Skjaldarmerki, jóðsöngur, heiðursmerki
Le drapeau, les armoiries, l'hymne national et les honneurs officiels de l'Islande, publié par le Cabinet du Premier ministre, 1991.

Islande 1262
av. 1262

Islande 1269
1269

Islande 1593
1593

Islande 1903
1903

Islande 1919
1919

 

Index | Islande - Armoiries de l'Islande.
Utilisation gratuite des images et fichiers HD sur demande, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.
©2001 - 2021 Société Vexillologique de l'Ouest.