Logo de la Charente-Maritime

CHARENTE-MARITIME
Conseil Départemental Charente-Maritime

Département de la Charente-Maritime


     

Carte de la Charente-Maritime


Drapeau du Poitou-Charentes

Blason de l'Aunis
Blason de l'Aunis

Blason de la saintonge
Blason de la Saintonge

 

[17] CHARENTE-MARITIME. Département de la région Poitou-Charentes. Cinq arrondissements : La Rochelle, Rochefort, Saintes, Jonzac et St-Jean d'Angely. Formé de l'union de l'Aunis (au nord), d'une partie du Poitou (région d'Aulnay) et d'une partie de la Saintonge (au sud), il englobe de grandes plaines calcaires et des zones de forêts ainsi que les îles de Ré, Aix et Oléron. En 1790, le département nouvellement créé pris le nom de Charente-Inférieure, reflétant l'importante activité commerciale sur la Charente. Par la loi du 4 sept. 1941 le département pris le nom Charente-Maritime, consacrant ainsi sa vocation maritime.

Préfecture : La Rochelle. Académie : Poitiers. Cours d'Appel : Poitiers.

Histoire du département : avant l'invasion romaine, le département de la Charente-Maritime était occupé au sud par les Santones. Les Santones avaient pour capitale, Mediolanum Santonum (aujourd'hui Saintes), et un port portus Santonum, situé entre la Gironde et la Charente. Les Santones, associés aux Pictones rallièrent Vercingétorix et fournirent un contingent de 20 000 hommes à l'armée gauloise contre César. Sous l'occupation romaine, Saintes est devenue la capitale de la Saintonge et de la région. Châtellaillon était la place forte du pays d'Aunis. Le port de La Rochelle a été créé et développé au moyen-âge par les Comtes de Poitou, et devint rapidement le port et la capitale économique de toute la région (Vendée, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Charente et Vienne). La Rochelle se développa en un port extrêmement dynamique au point d'être un des principaux ports de commerce et de l'émigration picto-charentaise vers l'Amérique du Nord (Nouvelle-France, Québec, Acadie). Les ports de Rochefort et de Brouages connurent un développement grâce à la Marine militaire. Aujourd'hui, le tourisme, l'agriculture et la pêche sont les principales activités économiques du département.

Terres romanes : l'Aunis et de la Saintonge bénéficièrent au Moyen-Age du rayonnement économique, culturel et artistique des Comtes de Poitou, ce qui permis à la région de devenir une des places incontournables pour le commerce du sel et du vin, mais également la construction d'églises et d'édifices, chefs d'oeuvre de l'art roman poitevin et saintongeais.

Origine du drapeau : LOB.

Drapeaux des villes de Charente-Maritime : résumé.

Liens et sources :
- Conseil Général de Charente-Maritime.
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.
- Bibliographie.

 

Index | France | Poitou-Charentes | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la Charente-Maritime.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.