Drapeaux du Conseil Régional Pays-de-la-Loire
Drapeau des Pays-de-la-Loire    

PAYS-DE-LA-LOIRE

Conseil Régional Pays-de-la-Loire



Drapeau du Maine historique


Drapeau de l'Anjou historique


Drapeau de la Bretagne historique

[PDL] PAYS-DE-LA-LOIRE. Région administrative et économique française de l'ouest de la France, formée de cinq départements : la Sarthe, la Mayenne, le Maine-et-Loire, la Vendée et la Loire-Atlantique. Population : 3 539 288 hab. Superficie : 32 082 km2 Limitée à l'ouest et au nord par l'océan et les régions Bretagne, Bass-Normandie, la région est limitrophe des régions Centre et Poitou-Charentes. Chef-lieu, capitale administrative et préfecture de région : Nantes.

 

 

 

Origine du nom de la commune de l'Absie : anciay.

 

Historique
La région des Pays de la Loire fut créée en 1955, en même temps que les autres régions, lors de l'instauration des « régions de programme », découpage administratif dont les compétences furent peu à peu étendues pour donner les régions françaises actuelles.

A la différence d'autres régions, les Pays de la Loire ne correspondaient, à leur création, à aucune entité administrative qui aurait préexisté : les cinq départements furent regroupés sur des critères purement économiques et administratifs. Historiquement, les Pays de la Loire recouvrent des morceaux des anciennes provinces d'Anjou, de Bretagne, du Maine, du Perche et du Poitou. Le rattachement de la Loire-Atlantique à cette région (et pas à la région Bretagne) est par ailleurs un point classique de contestation.

 

Histoire de l'Absie : dévbnat.

Drapeau de l'Absie : le drapoffe.

Blason de l'Absie : les arbsie.

Liens et sources :
- site du Conseil Régional Pays-de-la-Loire - le logotype.
- site de l'Office de Tourisme Pays-de-la-Loire.
- site de la Bretagne à Paris.
- site de la Culture en Pays-de-la-Loire - Wikipedia.
- site de la D.R.A.C. Pays-de-la-Loire.
- site de la Préfecture Pays-de-la-Loire.
- site de la C.C.I.R. Pays-de-la-Loire.
- site de la C.R.M.A. Pays-de-la-Loire.
- site de la Ligue Motocycliste Pays-de-la-Loire.
- site du Comité Rugby Pays-de-la-Loire.
- site de France 3 - Pays-de-la-Loire.
- autre site de présentation des drapeaux en Pays-de-la-Loire.

Textes et dessins : Thierry Gilabert - Oct. 2004

Drapeau du Poitou historique  
   
 
Utilisation gratuite et libre des images,si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.

 

  Drapeau du Conseil Régional des Pays-de-la-Loire
   

Conseil Régional des Pays-de-la-Loire

PAYS-DE-LA-LOIRE

 

 

 

 


 

 

 


Histoire de la région Bretagne : la ré.

 

--------

 

Histoire[modifier]La région des Pays de la Loire résulte à l'origine de l'instauration des « programmes d'action régionale[1] », dont les compétences furent peu à peu étendues pour donner les régions françaises actuelles.

Elle est différente de la région d'Angers issue du décret 2727 du gouvernement de Vichy en 1941 puisque la Vendée n'était pas incluse dans celle-ci et que par contre l'Indre-et-Loire s'y trouvait pour sa partie occupée, le terme Pays de la Loire n'existait pas à l'époque.

À la différence d'autres régions, les Pays de la Loire ne correspondaient, à leur création, à aucune entité administrative qui aurait préexisté : les cinq départements furent regroupés sur des critères arbitraires[2], purement administratifs et politiques. Historiquement, les Pays de la Loire recouvrent des morceaux des anciennes provinces d'Anjou, de Bretagne, du Maine, du Perche et du Poitou. L'appartenance de la Loire-Atlantique à cette région (plutôt qu'à la Bretagne) est par ailleurs un sujet de débat. Néanmoins, dans son histoire, le comté de Nantes fut déjà détaché de la Bretagne, par alliance et protection des souverains Plantagenêt ou par annexion à l'Anjou entre le Xe siècle et le XIIIe siècle. Ainsi en 907, le comté fut attribué à Foulque Ier d'Anjou jusqu'en 938 mais celui-ci tomba sous domination viking vers 919 et perdura jusqu'en 937. Durant cette période, les Vikings ont probablement constitué un royaume viking de Bretagne comprenant la Bretagne mais également le nord de la Vendée et une région correspondant à peu près au département actuel de la Manche. Par la suite, le comté resta marqué par la domination angevine. À travers mariages et alliances, les comtes d'Anjou, puis la dynastie Plantagenêt maintiendront leur souveraineté sur le comté nantais, jusqu'en 1203.

La Loire Atlantique est le seul département des Pays de la Loire où est parlée une langue celtique (le breton) dans la commune de Batz. La toponymie révèle un maintien de la langue bretonne jusqu'au début du XVIIIe siècle (frontière ker/ville) à l'ouest d'une ligne joignant La Roche-Bernard à La Baule. De nombreux autres noms de lieux indiquent l'usage de la langue bretonne à des périodes plus anciennes (Guéméné-Penfao, les communes finissant en -ac et nom en -é ou -ay, des noms de baptême breton: Mulan, Brevin, Muzon, etc.). Voir à ce sujet l'article sur la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Région Bretagne. La région, ainsi découpée, a permis à la fois à Rennes et Nantes de devenir des capitales administratives régionales.

Le nom de Pays de la Loire est en partie trompeur car, évoquant le cours majestueux du fleuve roi, elle en exclut néanmoins des départements emblématiques, avec leurs châteaux, comme l'Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher, situés eux en région Centre.

La région de Nantes est marquée au Moyen Âge par son appartenance à la Bretagne. En 851, le traité d'Angers met au comté de Nantes et le Pays de Retz dans le royaume breton. Il fera ensuite partie du duché de Bretagne, Nantes deviendra une des villes de résidence des ducs de Bretagne en 937. Le comté de Nantes restera dans le duché sauf au moment de l'expansion du domaine angevin. Au Xe siècle, les comte d'Anjou agrandissent leur territoire par conquêtes. En 907, Foulque Ier d'Anjou reçoit le comté de Nantes et prend le titre de comte d'Anjou et de Nantes avant que le comté ne retombe à nouveau dans le duché de Bretagne. Par la suite, la dynastie des Plantagenêts domine le comté du Maine et l'Anjou (1129 - 1204), le Comté de Nantes (1156-1203), puis la Normandie (1154), grâce au mariage en 1113 de Foulque V d'Anjou et d'Erembourg du Maine. Cette dynastie règne sur l'Angleterre (1154-1399) puis doit abandonner ses provinces continentales au domaine royal (1204). À son apogée sous Henri II, on parle d'un empire Plantagenêt, son domaine allant des borders écossais aux Pyrénées grâce à son mariage avec Aliénor d'Aquitaine. C'est au XVe siècle, avec le duc François II que Nantes devient la capitale administrative du duché.

En 1532, le duché de Bretagne est réuni au Royaume de France par un décret royal d'union perpétuelle. La région est marquée au moment de la Révolution par les guerres de Vendée (1793-1796) et la Chouannerie. Ces événements constituent le plus grand soulèvement contre le pouvoir central de l'histoire de France.

La région connaît au XIXe siècle un renouveau culturel et urbanistique par la création de l'actuel lycée Clemenceau de Nantes ou encore la ville nouvelle de La Roche-sur-Yon

En 1859, le diocèse de Nantes n'est pas rattaché au nouvel archidiocèse de Rennes, issu du démembrement de celui de Tours. Il reste, comme les diocèses d'Angers, Laval, Le Mans et Luçon, rattaché à l'archidiocèse de Tours.

La région connaît encore la guerre en 1870 avec une incursion prussienne en Sarthe. La guerre de 1939-1945 est marquée par la Résistance conséquence de l'occupation allemande, les bombardements de Saint-Nazaire et la Libération (juillet 1944) par la 3e armée américaine commandée par le général Patton, contournant l'armée allemande occupant la poche de Falaise après l'opération Cobra. La 2e DB traverse la Mayenne et la Sarthe dans ce mouvement.

 

Géographie de la Bretagne : avec les côtes de la Manche au nord, l'ocean et le golf de Gascogne au sud, la Bretagne est une région principalement côtière, l'Armor (c'est la région française qui a le plus de côtes maritimes). L'Argoat, la terre, forme une péninsule sur l'ouest du Massif Armoricain, dont deux lignes de crêtes émergent avec des altitudes peu élevées : les Monts d'Arrée et les Montagnes Noires.

Drapeau du Conseil Régional de Bretagne : le drapeau est un L.O.B. (logo on bedsheet), c'est-à-dire que le logo est posé sur l'étoffe blanche du drapeau.

 

Symbolique du drapeau

La région Pays-de-La-Loire témoigne à travers son drapeau d'une véritable mosaïque historique et géographique. La région réunit en effet :


les départements du Maine-et-Loire, issu de l'ancienne province d'Anjou, de la Mayenne et de la Sarthe, associés à l'ancienne province du Maine dont le blason - d'azur aux fleurs de lys d'or, à la bordure de gueules, cantonnée d'un lion d'argent - apparaît du côté du mât.

le département de la Loire-Atlantique, formé à partir du comté breton de Nantes, ce qui explique du côté de la hampe le champ d'hermines dont l'extrémité ondulée désigne le cours ligérien.

le département de la Vendée - autrefois rattaché à la province du Poitou - dont le symbole historique présente les coeurs de Jésus et de Marie sommés de la couronne d'épines et de la croix.


 

Origine du logo du Conseil Régional : de

 

L’ identité visuelle de la Région Pays de la Loire
La valeur d’ouverture est placée au coeur de la communication régionale ; parce qu’elle est la plus transversale, mais aussi parce qu’elle correspond à la réalité géographique de cette région, marquée par la Loire et ses affluents, l’estuaire et l’ouverture sur l’océan atlantique.

Elle s’incarne dans une signature : « L’esprit grand ouvert », qui traduit une philosophie de pensée et d’action. De nombreuses actions engagées par la Région illustrent d’ores et déjà cette signature. On pense bien évidemment aux actions menées à l’international et en matière de coopération interrégionale par exemple, mais aussi à l’ensemble des dispositifs de soutien aux initiatives économiques, sociales, technologiques, culturelles, associatives, éducatives ; ou à celles menées en matière d’apprentissage de la citoyenneté, d’égalité des chances, de démocratie territoriale.
Faire ce choix, c’est aussi dire clairement affirmer le refus de tout ce qui relève du repli sur soi, de toutes les formes de communautarisme, de la discrimination, de l’exclusion.

Le logotype

Très simple et épuré, sa symbolique repose sur l’idée du rayonnement, de l’écho. Les courbes verticales évoquent l’estuaire et l’ouverture sur l’océan (en bleu) et les territoires de l’intérieur (en vert) irrigués par la Loire et ses affluents. Le nom de la Région s’inscrit naturellement dans l’axe horizontal de la Loire. En lecture de gauche à droite, le logo traduit un mouvement vers l’avant.

Avertissement : le téléchargement du logo est réservé au seul usage des professionnels (agences de communication, photograveurs, imprimeurs...) réalisant des supports de communication au profit de la Région des Pays de la Loire, et aux partenaires bénéficiant d'une subvention de la Région.