VIEILLEVIGNE

Drapeau, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Vieillevigne


     

Armoiries de la ville de Viellevigne

 

Drapeau de la Vendée
Drapeau de la Vendée


Drapeau du Poitou historique

 
[44] LOIRE-ATLANTIQUE. VIEILLEVIGNE. 3 000 hab. Le nom de Vieillevigne s’affirma dès l’hiver 892 à la suite de fortes gelées qui avaient détruit les vignes de la région. Les rares ceps qui survécurent dans les champs environnants reçurent le titre de “vieilles vignes” qui fut attribué par extension à la cité.

Histoire de la commune : Il est donc vraisemblable que la viticulture existait dès l’époque gallo-romaine, tout comme l’élevage, et que ces deux activités avaient pu se développer grâce aux nombreuses voies romaines qui sillonnaient les lieux. Cette cité tranquille ne sortit de l’anonymat qu’au XVI e siècle avec les guerres de religion. Il s’agissait en effet d’un siège important de la foi protestante dans l’Ouest. Affrontements et persécutions continuèrent jusqu’en 1725, avec notamment la visite de Louis XII venu combattre les Huguenots en 1662. Il passa une nuit dans le château de la Brelaire - au lieu dit “le Château aujourd’hui démoli et dont ne subsistent que les douves.
Théâtre d’un massacre perpétré par les colonnes infernales de Cordelier en 1794, Vieillevigne vécut également les derniers combats des royalistes légitimistes. Les armées de la duchesse de Berry furent en effet vaincues au village du Chêne en 1830.
Sur le plan économique, aux XVIII et XIX siècle, Vieillevigne fut un centre important de fabriques de coutil et de négoces de produits agricoles. Ces derniers siècles furent marqués par l’émancipation de 2 villages en commune de St André Treize Voies (XVIIIe s.) et La Planche (XIXe s.) qui étaient auparavant partie intégrante de Vieillevigne.

Origine du drapeau : vient des armes héraldiques mises en bannière. Ces dernières furent rénovées par Michel Pressensé à partir du sceau de Jehan Gastineau qui fut administrateur de Vieille-Vigne en 1361. Le blason de la commune de Vieillevigne se décrit d'argent au sautoir engrelé de sable accompagné de quatre alerions du même.

Devise : Vieille en mon nom, Jeune en mon coeur.

Officialisation et proportions :
- 1965 par délibération du conseil municipal.
- drapeau également enregistré par la SVO.
- 1/2 conformément aux usages vexillologiques poitevins.

Liens et sources :
- Site de la Ville de Vieillevigne.
- Froger et Pressensé Armorial des Villes de Loire-Atlantique.

 

Index | France | Bretagne | Poitou historique | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Vieillevigne.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.