Drapeau de l'Islande

REPUBLIQUE D'ISLANDE

Histoire de l'Islande.


Blason de l'Islande

Carte de l'Islande

Blason de l'Islande

 


Histoire de l'Islande : le pays est tardivement peuplé. Les premières traces d'occupation humaine, datent du milieu du VIIe siècle. Des moines irlandais cherchant des lieux isolés propices à la vie méditative, auraient séjourné sur une île inhabitée appelée Thulée, qui pourrait être l'Islande. Au milieu du IXe siècle, Naddoður un norvégien aborde sur la côte est et nomme ce nouveau pays Terre de neige. Il sera suivi par Garðar Svavarson, un suédois qui s'installe avec ses hommes pendant un hiver à l'emplacement actuel de Husavik avant de quitter l'île et de la nommer Garðarshólmi (l'île de Garðar). Flóki Vilgerðarson, un norvégien, s'installe avec sa famille dans les fjords du nord-ouest aux alentours de Barðaströnd et après un hiver particulièrement rigoureux lorsqu'il escalade une montagne, découvre une grande vallée remplie de glace. Il donne alors à l'île le nom de Terre de glace, Island.

En 874, Le norvégien Ingólfur Arnarson et son demi-frère Hjörleifur Hródmarsson passent un premier hiver en Islande. Puis, ils reviennent avec leurs familles et quelques irlandais. Ingólfur Arnarson s'installe sur la côte sud est de l'île en compagnie de sa femme, Hallveig Fródadóttir et fondent un village qui deviendra Reykjavik. Hjörleifur Hródmarsson s'installe plus à l'ouest dans un endroit proche de l'actuelle ville de Vik. Ingólfur Arnarson est considéré comme le premier colon officiel d'Islande. Il sera bientôt rejoint par d'autres émigrants norvégiens fuyant les conditions de vie difficiles, ce sera le début véritable de la colonisation de l'île.

En 930, les colons répartis en différentes communautés autonomes instaurent une sorte d'état dirigé par une assemblée législative : l'Alþing qui est chargée d'établir les lois et de régler les contentieux. Cette assemblée se réunit en plein air pour la première fois à þingvellir et se réunira ainsi tous les ans pendant près de trois siècles jusqu'au moment ou la Norvège prendra possession de l'Islande. En 985, Erik le rouge accusé de meurtre fuit l'Islande et colonise une terre qu'il nommera la Terre verte (Groenland). On prétend que son fils Leifur accostera quelques années plus tard sur une terre baptisée Vinland qui serait la côte est de l'Amérique du Nord.

En l'an 1000, sous la pression de l'Alþing l'Islande abandonne ses anciennes croyances pour se tourner vers le christianisme qui devient la religion officielle. En 1056, l'évêché de Skálholt, et de celui de Hólar en 1066, sont créés. Le christianisme entraînera l'abolition de l'esclavage. Cette période appelée "âge de la paix"  friðarôld sera aussi celle de la création des sagas qui retracent les hauts faits des premiers habitants de l’île. Ces sagas sont transmises uniquement par voie orale de génération en génération jusqu'au remplacement de l'alphabet runique par l'alphabet romain. C'est donc seulement entre 1120 et 1230, que furent retranscrites par écrit les principales sagas.

A partir de 1220, les grandes familles qui contrôlent l'île vont entrer dans des querelles sanglantes pour assurer leur domination. Cette période appelée l'âge des Stulungar prend fin en 1262 avec la signature du Vieux Pacte  signifiant la soumission de l'Islande au roi de Norvège qui a su profiter de l'affaiblissement de l'île. L'Islande conserve son autonomie interne et son parlement, mais perd son pouvoir économique. C'est le début de "La longue nuit ". L'Islande entre alors dans une longue période de déclin et de misère et est confrontée à de grandes catastrophes naturelles, à la famine et à de graves épidémies.

En 1380, l'Islande et la Norvège sont rattachées au royaume du Danemark.En 1404, la peste noire envahit l'Islande et décime près des deux tiers de la population. En 1550, après une résistance énergique des Islandais et la mise à mort de l'évêque de Hólar, Christian III, roi du Danemark impose de force le protestantisme luthérien. En 1602, le Danemark établit un monopole commercial avec l'Islande qui aura des conséquences catastrophiques pour les habitants de l'île. La monarchie absolue est instaurée à partir de 1662, l'Alþing perd alors son pouvoir législatif et devient une simple institution judiciaire.

En 1783, le Laki entre en éruption, ce sera une des éruptions les plus destructrices de l'histoire avec des conséquences catastrophiques pour la population islandaise. Les rejets du volcan empoisonnent l'eau et l'air, provoquant la disparition d'une grande partie du cheptel et la perte des récoltes, s'ensuit une famine qui cause la mort de près du tiers de la population. Les effets de l'éruption du Laki se feront ressentir jusqu'en Europe par un ensemble de perturbations climatiques entraînant des hivers rigoureux suivis de périodes de sécheresse d'où des récoltes désastreuses qui conduiront en 1789 à la Révolution française. En 1800, l’Alþing est définitivement dissous.

A partir de 1830, un mouvement se crée pour réclamer le rétablissement de l’Alþing. En 1843, grâce à Jón Sigurðsson, qui consacra sa vie à œuvrer pour l’indépendance de son pays, le nouveau roi du Danemark Christian VIII rétablit l’ Alþing en tant que chambre consultative. En 1854, toujours sous l’influence de Jón Sigurðsson le monopole commercial établi par le Danemark est supprimé. En 1874, sous la pression des mouvements nationalistes, le Danemark accorde à l’Islande une constitution qui redonne à l’Alþing un pouvoir législatif ainsi que le contrôle des finances tout en restant sous la tutelle du Danemark. En 1904, l’autonomie est enfin accordée à l’Islande, le Danemark conservant uniquement les affaires étrangères et la Cour suprême. L’Islande peut alors prendre en main son essor économique et son développement industriel.

En 1918, à l’issue d’un référendum la souveraineté de l’Islande est accordée. Un Acte d’Union est signé conférant à l’Islande le statut d’état associé, le chef d’état étant toujours le roi du Danemark. Cette situation transitoire devant être renégociée en 1943. En 1940, avec la guerre, le Danemark est envahi par les armées allemandes. La Grande-Bretagne, craignant que les alliés perdent le contrôle de l’Atlantique Nord, décide d’envahir l’Islande malgré son statut de neutralité et installe une base à Keflavik. Les troupes anglaises sont remplacées par des troupes américaines en 1941. Le royaume du Danemark étant sous le joug allemand, il ne peut plus exercer ses prérogatives envers l’Islande. Quelques hommes politiques islandais, souhaitent alors couper définitivement tous liens avec le Danemark. Le 17 Mai 1942, l’ Alþing déclare de façon unilatérale la dissolution de l’Union. Le 24 Mai 1944, un référendum entérine l’indépendance totale de l’Islande. Le 17 Juin 1944, jour anniversaire de la naissance de Jón Sigurðsson, la république est proclamée à þingvellir. Sveinn Björnsson devient le premier président. En 1946 l’Islande devient membre de l’ONU.


 

Index | Islande - Histoire de l'Islande.
Utilisation gratuite des images et fichiers HD sur demande, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.
©2001 - 2021 Société Vexillologique de l'Ouest.