Drapeau de Bordeaux

BORDEAUX

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Bordeaux


     

Armoiries de la ville de Bordeaux

 


Enseigne du Cercle de la Voile de Bordeaux


Enseigne du Cercle de la Marine de Bordeaux

Union Stade Bordelais
Drapeau de l'Union Stade. Bordelais

Dapeau de l'Aquitaine
Drapeau de l'Aquitaine

 

AQUITAINE. [33] GIRONDE. BORDEAUX. Capitale historique de l'Aquitaine, préfecture de région Aquitaine et chef-lieu du département de Gironde. 250 000 habitants, sur la Garonne. Ville qui donna son nom à l'appelation d'un vin du département de la Gironde, englobant les domaines depuis l'estuaire vers les sauternes en passant par Bordeaux.

Histoire de Bordeaux : Burdigala, capitale des Bituriges Vivisci -ancien peuple de la région- est ralliée à Rome lors de la Conquête des Gaules et est érigée en civitas. En 28 av.JC, elle figure parmi les quatorze cités de l'Aquitaine Seconde. Grâce à son port implanté sur une anse de la Dévèze, Bordeaux devient la capitale économique de l'Aquitaine Seconde (370-508), et le lieu d'importation et de distribution du vin d'origine campanienne avant d'être le centre d'une région productrice. La ville est christianisée au IVe siècle grâce à St-Hilaire et à St-Martin. Occupée par les Wisigoths, puis par les Francs après la bataille de Vouillé (507), la ville sera saccagée par les sarrazins d'Abd el Rhaman puis libérée par les Francs de Pépin le Bref. Intégrée au Royaume de France et organisée sous Charlemagne, Bordeaux passera sous l'autorité des comtes de Poitou de 1032 jusqu'en 1154. Ils en feront la capitale de l'Aquitaine, et un port qui regarde vers l'Angleterre. Pendant la guerre de Cent Ans, Edouard III, afin de s'assurer la fidélité de Bordeaux, fit de nombreuses concessions. Les marchands bordelais bénéficient d'une exemption totale de taxes s'assurant ainsi la maitrise du commerce britannique et obtenant même la qualité de bourgeois de Londres ! La ville sera reprise par les Français de Dunois en 1451, puis définitivement réunie à la France en 1453. Au XVIIIe siècle, la ville retrouve son ancienne prospérité grâce au commerce des îles. Le gouverneur de Guyenne, le maréchal de Richelieu et les intendants Boucher, Dupré, Tourny contribuent à l'essor de la ville. Bordeaux se rallie rapidement à la Révolution et à ses idées nouvelles, et devient le centre de la faction brissotine (Girondins).Sous la Restauration et la monarchie de Juillet, la ville se développe avec l'arrivée du chemin-de-fer. Le 09 dec. 1870, la délégation gouvernementale de Tours, dirigée par Gambetta, s'installe à Bordeaux et plusieurs gouvernement y siègeront en 1914 et 1940.

Les vins de Bordeaux : on distingue principalement sur la rive gauche de la gironde le vignoble du Médoc, de part et d'autre de la Garonne, les vignobles de Graves, de Barsac et de Sauternes (rive gauche), les vignobles des côtes de Bordeaux (rive droite), entre la Garonne et la Dordogne, le vignoble de l'Entre-Deux -Mers, enfin sur la rive droite de la Dordogne les vignobles de Saint-Emillion et de Pomerol. Ils offrent des vins variés, vins rouges à base de cépages cabernet-sauvignon, merlot et malbec, vins blancs secs et moelleux à base de cépages sauvignon et sémilllon. Le vin de Bordeaux.

Origine du drapeau : le drapeau de la ville de Bordeaux porte simplement les armes de la ville en son centre.

Origine des armoiries : du temps de Richard Coeur-de-Lion, le blason de Bordeaux est une représentation figurée et symbolique dont les éléments rappellent l’histoire de la Ville. L'écu est de gueules à la Grosse-Cloche d'argent sommée de trois léopards d'or. Les armes aujourd'hui se blasonnent de gueules à la Grosse-Cloche ouverte, ajourée et maçonnée de sable et sommée d’un léopard d’or ; à la mer d’azur, ondée de sable et d’argent, chargée d’un croissant du même ; au chef d’azur semé de fleurs de lys.

Devise : Lilia sola regunt lunam unda castra leonem
"les lys règnent seuls sur la lune, les ondes, la forteresse et le lion", fait clairement allusion à la domination du roi de France sur Bordeaux, après la période d’occupation anglaise.

Symbolique des meubles : la forteresse représente de façon stylisée la Grosse-Cloche, entourée de deux tours aujourd’hui disparues. La Grosse-Cloche faisait partie de l’hôtel de ville, au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime. Le léopard, c’est bien sûr le léopard des rois d’Angleterre (et non de la province de Guyenne). Pendant la domination anglaise, le blason de Bordeaux comporte trois léopards. Le croissant est une allusion à la forme semi-circulaire du port de la Lune. La mer d’azur ondée de sable et d’argent symbolise la mer et la Garonne. Le chef d’azur semé de fleurs de lys est le symbole des rois de France. Cette partie du blason a été ajoutée après l’occupation anglaise.

Logotype de Bordeaux : Il s’agit aujourd'hui de trois croissants entrelacés qu’on appelle aussi le chiffre de Bordeaux. Ils ont pour origine le croissant de lune, emblème du port dans les armoiries. On ne les trouve pas avant le milieu du XVIIe siècle. Elles figurent, entre autres, sur le dos et les plats des reliures des livres de prix décernés par le collège de Guyenne et ornent, au 18e, le fronton de la fontaine Saint-Projet. Ce chiffre est aujourd’hui le symbole utilisé pour le logo de la ville.

Liens et sources :
- site de la Ville de Bordeaux - Armoiries.
- site de la Communauté Urbaine de Bordeaux.
- site de l'Office de Tourisme de Bordeaux.
- site de la C.C.I. de Bordeaux - Aquitaine.
- site de Congrès et Expositions de Bordeaux.
- site de présentation des Vins de Bordeaux.
- site de présentation de l'Histoire de Bordeaux.
- site de l'Alliance Française Bordeaux - Aquitaine.
- site de l'Aéroport de Bordeaux.
- site du Port de Bordeaux.
- site de l'Université Bordeaux - Brd I - Brd II - Brd III - Brd IV.
- site de l'Opéra National de Bordeaux.
- site des Girondins de Bordeaux.
- site de l'Union Bordeaux-Begles - rugby.
- autre site de présentation du drapeau de Bordeaux.

 

Index | France | Aquitaine | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Bordeaux.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | Dessins © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.