CHATELAILLON-PLAGE

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la ville de Châtelaillon


     

Armoiries de la ville de Châtelaillon

 

Drapeau de l'Aunis
Drapeau de l'Aunis

Drapeau du Poitou-Charentes
Drapeau du Poitou-Charentes

 

[17] CHARENTE-MARITIME. AUNIS. CHATELAILLON. Commune au sud de La Rochelle sur la côte Atlantique, connue pour sa plage de trois km de sable fin, face à Fort Boyard. La commune comprend une partie du village des Bouchôleurs, réputé pour la mytiliculture et l'ostréiculture.

Origine du nom de Châtelaillon-Plage et des Bouchôleurs : le lien semble sérieux entre "Aunis" et "Châtelaillon". La première mention de l'Aunis en tant que pays, date de 785 dans le testament du comte Roger sous la forme pagus Alnensis. Castrum Alionis (Châtelaillon) serait "le château de l'Aunis". D'autres veulent voir dans Châtelaillon, le château d'un seigneur Allon à partir de la forme reconstruite Castello Alloni.
Selon la légende, au XIe siècle l'Irlandais Patrick Walton, importe une nouvelle technique de chasse aux oiseaux, à partir de filets tendus sur de gros pieux enfoncés dans l'eau. Les gens de mer se rendent comptent que les moules se fixent spontanément sur ces pieux appelés localement "bouchaux". Se développe donc ici une nouvelle technique de mytiliculture et le village des "Bouchôleurs" est né, avec le plus ancien savoir-faire d'Europe.

Histoire de Châtelaillon : au XIIe siècle, l'antique forteresse de Castrum Alionis, capitale de l'Aunis, se dressait sur la commune. Un sérieux différent oppose le seigneur du lieu Isembert et son suzerain, Guillaume VIII comte de Poitou. Castrum Alionis était le principal port poitevin, le comte ne pouvait laisser Isembert bloquer l'activité économique (maritime) de la région. En 1130, le comte mets le siège devant le château. Isembert capitule, le comte de Poitou détruit la forteresse, le port et le bourg de Castrum Alionis. Il n'y aura aucun vestige de cette cité. C'est La Rochelle qui va devenir la place-forte et le port des comtes de Poitou. Au XVIIe siècle, il n'y a que quelques fermes et cabanes des marais. Au XVIIIe siècle le village des Bouchôleurs est créé. Situé au sud de la ville, les Bouchôleurs est un village de pêcheurs aux origines conhylicoles et ostréicoles. Ce n'est qu'au XIXe siècle que la ville de Châtelaillon va renaître, grâce au chemin de fer. Une station balnéaire agréable est créée et de nombreuses villas sont construites le long de la côte. Un casino est aménagé en 1893, ainsi qu'une digue et une plage.

Drapeau de Châtelaillon : la commune de Châtelaillon pavoise avec deux drapeaux en concurrence. L'un est divisé en bandes verticales bleue, jaune et blanche, l'autre en bande verticales bleue, jaune et bleue. Il n'y a pas d'explication particulière à la création de tels drapeaux, si ce n'est que le bleu évoque la mer et le jaune la plage.

Blason de Châtelaillon : d'or à l'aigle bicéphale de sable, à la bordure de gueules. On ne peut que regretter que le drapeau de Châtelaillon n'ai pas été inspiré par le blason de la ville. Supports deux sirènes, une blonde, une brune portant chacune un trident.

Devise : Dirvta Revivisco.

Liens et sources :
- site de la ville de Châtelaillon-Plage.
- site de l'Office de Tourisme de Châtelaillon-Plage.
- site du Centre aquatique de Châtelaillon-Plage.
- autre site de présentation du drapeau de Châtelaillon.

 

Index | France | Poitou-Charentes | Charente-Maritime | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de Châtelaillon.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.