Drapeaux, armoiries et emblèmes de l'Hermenault
Drapeau de l'Hermenault    

L'HERMENAULT

Drapeaux, armoiries et emblèmes de la ville de l'Hermenault

 

Drapeau de la Vendée
Drapeau de la Vendée

[85] VENDEE. HERMENAULT. Chef-lieu de canton du sud-Vendée, à 11 km au nord-ouest de Fontenay-le-Comte. La ville est traversée par la rivière Longèves. Population 875 habitants.

Origine du nom de la commune : proviendrait du nom d'homme germanique Hermenaldus -immense- avec la finale gothique *waldan -gouverner-.

Histoire de la commune : les bois des Moulières furent habités au IVe siècle par un ermite, Saint Lienne, qui était disciple de Saint Hilaire de Poitiers. Il y vécut avant de partir évangéliser toute la région Ouest. Le village des Moulières fut occupé par les mouliers qui extrayaient la roche afin de faire des pierres de meule et de la pierre de construction. L’exploitation, très active aux Xe et XIe siècles, cessa vers la fin du XIXe. Les mouliers ont représenté avec leurs familles de 20 à 25% de la population de l’Hermenault. Le nom de l’église de L’Hermenault apparaît pour la première fois dans une charte datée de juillet 1003. La ville s'est construite sur un ’ancien oppidum gallo-romain. Les Comtes de Poitou, possesseurs des lieux, offrirent par une charte datée de juillet 1003, diverses terres ainsi que l’église de L’Hermenault à l’abbaye de Maillezais. Le site devint un prieuré rattaché à cette abbaye. En 1317, Maillezais devient siège d'évêché et ses évêques font de L’Hermenault leur résidence d’été. Il s'agit d'abord d'un château-fort couplé au XVIe siècle d'une résidence. D’autres châteaux comme Le Gué, XIVe, remanié au XVIIe, Bois-Verts, grand château en grande partie démoli en 1905, Grand-Court gentilhommière bas-poitevine du XVe, remaniée au XVIIe font également partie du patrimoine communal.

Drapeau de l'Hermenault : il s'agit des armes mises en drapeau avec le chef basculé à la hampe selon les usages vexillologiques poitevins. Variante : la bannière héraldique reproduit le blason.

Blason de l'Hermenault : de gueules à deux clefs d'argent passées en sautoir et nouées d'or, au chef d'hermine. Le blason vient des armes de l'abbaye de Maillezais et du nom de la commune.

Liens et sources :
- site de la ville de l'Hermenault - Histoire - Blason.
- site du Pays Hermenaultais.
- site de l'Office de Tourisme du Pays Hermenaultais.
- autre site sur le blason hermenaultais.
- Dictionnaire des Noms de Lieux de la Vendée - J.-L. Le Quellec.
- Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.

Texte et dessin : Thierry Gilabert - Nov. 2001

Drapeau du Poitou Historique  
   
 
Utilisation gratuite et libre des images,si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.