Drapeau québécois

QUEBEC

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de la province de Québec


     

Armoiries de la France au Québec

 
[CANADA] QUEBEC. La Belle Province. Province du Canada, 1 540 680 km², 7 000 000 habitants (Québecois). Capitale Québec. Ville principale Montréal.

Histoire du Québec :  la colonisation de la vallée laurentienne fut lente et difficile. Des Français (essentiellement Poitevins partis de La Rochelle, Normands et Bretons), immigrèrent outre-atlantique au XVIIe siècle. La création d'un province de Québec suit de peu l'établissement du pouvoir anglais aux dépens de celui du roi de France (1763). Les vaincus devront se contenter d'un territoire relativement réduit entre le lac Nipissing à l'ouest et le début de l'estuaire du Saint-Laurent. La normalisation des rapports en les Canadiens et les Anglais aboutit en 1774 à l'octroi aux "nouveaux sujets" d'un immense territoire correspondant à la majeure partie de ce qui ressortissait en théorie au royaume de France après le traité d'Utrecht. La province de Québec retrouve donc les régions comprises entre le Mississippi, l'Ohio et le Labrador. Après l'indépendance des Etats-Unis, l'arrivée massive des "loyalistes" va être fatale à la province :celle-ci est scindée en deux en 1791 entre le Haut-Canada (anglophone) près des Grands Lacs et le Bas-Canada (francophone) sur le Saint-Laurent. L'échec de la révolte de 1837 donnera naissance à l'union du Canada. L'extention des chemins de fers favorisant les liens économiques entre les rivages de l'Atlantique au Canada, va faire naître la Confédération Canadienne et renaître la province de Québec. > suite.

Origine du drapeau quebecois, le fleurdelysé :  malgré son histoire formidable, le Québec modestement n'avait pas de drapeau particulier, ni même une enseigne chargée d'éléments emblèmatiques du Québec. Seul l'Union Jack plain flottait dans cette province, comme pour bien rappeler aux Québecois qui était le maître. > suite.

Origine des armoiries québecoises : le Québec porte tiercé en fasce, au I d'azur à trois fleurs-de-lis d'or ; au II de gueules au léopard d'or, armé et lampassé d'azur ; au III d'or à une branche d'érable à trois feuilles de sinople. Timbré de la couronne royale. Sous l'écu, un listel d'argent portant la devise Je Me Souviens. Le gouvernement modifia en 1939 la partie aux fleurs de lys pour se rapprocher des armoiries traditionnelles françaises. Ainsi les armoiries québecoises symbolisent : le régime français, le régime britannique et la période canadienne. Il est à noter que le Québec se dota d'armoiries sans avoir recours aux autorités britanniques.

Les premières armoiries du Québec datant de 1868 -d'or à la fasce de gueules chargée d'un léopard d'or, accompagnée en chef de deux fleurs de lis d'azur et en pointe de trois feuilles d'érable de sinople- utilisaient les fleurs de lys pour souligner l'origine française de la majorité de la population, le léopard d'or sur fond rouge pour rappeler les liens du Québec avec la Grande-Bretagne et finalement, un rameau à trois feuilles d'érable pour le Canada. La fleur de lys, le lion et la feuille d'érable représentent aux plans historique, constitutionnel et identitaire, respectivement l'élément français, l'élément anglais et l'élément canadien.

Devise du QuébecJe me souviens.

Liens et sources :
- site du gouvernement du Québec - jour du drapeau.
- site du ministère de la Justice du Québec.
- site sur le drapeau du Québec - protocole - histoire.
- site de la Société St-Jean-Baptiste - drapeau du Québec.
- site sur les armoiries du Québec.
- site sur la langue du Québec.
- site sur la gastronomie au Québec.

 

Index | Canada | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes du Québec.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.