Drapeau islandais

ISLANDE

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de l'Islande


     

 


Ancien drapeau islandais

 

[ISL] ISLANDE en islandais Island - Lydhveldydh Island. Etat insulaire de l'Atlantique-nord. 103.000km². Ile volcanique reliée au monde scandinave par l'histoire, la civilisation et la langue. 230.000 habitans (Islandais). Capitale Reykjavik.

Histoire de l'Islande : résumé.

Origine du drapeau islandais : imaginé en 1913, le drapeau islandais reprend les couleurs traditionnellement associées à l'île. Pendant des siècles, le bleu et le blanc ont été les couleurs islandaises, notamment celles de l'Ordre du Faucon d'Argent. de 1903 à 1919, l'Islande utilisait un drapeau d'azur (bleu) au faucon d'argent (blanc). La croix scandinave fut choisie pour indiquer les liens de l'île avec le Danemark (dont les histoires se sont confondues pendant quatre siècles) et les autres pays scandinaves. Les couleurs historiques de l'Islande (bleu et blanc) furent reprise, le bleu symbolisant la mer, la croix scandinave blanche les glaciers et une croix rouge fut ajoutée sur le tout, symbolisant le feu des volcans de l'île, mais aussi pour rappeler la Norvège d'où viennent les ancêtres des Islandais.

Officialisation du drapeau national islandais : adopté comme drapeau national en 1919, le roi du Danemark refusera de le reconnaître et son usage sera restreint à la terre ferme et aux eaux côtières. Le drapeau islandais a été officialisé lors de l'avênement de la République d'Islande, par la loi n°34 du 17 juin 1944, intitulée "Loi du drapeau national des Islandais et des armes d'Etat".

Proportions et dessin du drapeau islandais : les caractéristiques techniques du drapeau ont été définies comme suit : le drapeau civil des Islandais est bleu comme le ciel avec une croix blanc-neige, ainsi qu'une croix rouge à l'intérieur de la croix blanche. Les bras de la croix s'étirent jusqu'au bord du drapeau et leur surface combinée est de 1/9, la croix rouge participe à 1/9 du drapeau. A gauche, les espaces bleus sont carrés, et à droite ce sont des rectangles dont la surface est le double de celle des carrés. Les proportions du drapeau sont 18/25.

Pavillon d'Etat de l'Islande : le Tjúgufáni (le pavillon d'Etat) est différent du pavillon civil, suivant les traditions scandinaves, en ayant ses extrémités en queue d'aronde. Le pavillon d'Etat est utilisé sur les bâtiments gouvernementaux et sur les ambassades. Le Tjúgufáni est également l'enseigne navale des gardes-côtes et des navires de l'Etat islandais.

Drapeau présidentiel islandais : le pavillon présidentiel flotte partout où se trouve le président de la République d'Islande. Il reprend le pavillon d'Etat sur lequel est chargé au centre de la croix, les armoiries de l'Islande, symbolisant le représentant du pays.

Armoiries islandaises : d'azur à la croix scandinave de gueules ressarclée d'argent versée en chef. Supports : un taureau à dextre et un géant à senestre. Cimier : un aigle et un dragon. Terrasse : roche glacée.

L'Islande étymologiquement est le "pays de Glace". La Heimskringla saga des rois norvégiens compilée par l'Islandais Snorri Sturluson, raconte une légende que traduisent les armes islandaises : le roi du Danemark commande à un esprit (qui a pris l'aspect d'une baleine) d'attaquer l'Islande. L'esprit revient et raconte que l'ile est protégée de tous côtés par d'effroyables monstres : un dragon, un aigle, un taureau et un géant. Le souverain danois renonça donc à ses plans d'invasion.

Hymne Islandais : O Dieu de l'Islande, Ó guð vors lands a été écrit en hiver 1873-74 par Matthias Jochumsson et la musique fut composée par Sveinbjörn Sveinbjornsson.

Liens et sources :
- sur le drapeau (en anglais).
- Ambassade d'Islande en France.
- Ambassade de France en Islande.
- Gouvernement Islandais.
- Tourisme en Islande.
- Islande naturellement.
- Commerce en Islande.
- Iceworld.
- Icelandair.
- autre site intéressant sur l'Islande.

Texte et dessins : Thierry Gilabert - Mars 2007.

 

 

Index | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes de l'Islande.
©2001 - 2017 Société Vexillologique de l'Ouest | © Thierry Gilabert
Utilisation gratuite et libre des images, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.