Drapeau de l'Ecosse

ECOSSE

Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes du Royaume d'Ecosse.




Emblème de l'Ecosse
Chardon d'Ecosse

Armoiries du Royaume

Armoiries de l'Ecosse
Armoiries d'Ecosse

 

 

Etendard Royal d'Ecosse
Etendard royal

Enseigne Rouge d'Ecosse
Enseigne rouge

Drapeau des Shetland
Drapeaux des Iles et comtés d'Ecosse

Drapeau de l'Union
Drapeau de Grande-Bretagne en Ecosse

 

 

[SCOT] UK. ALBA - ECOSSE. United Kingdom of Great-Britain and Northern Ireland - Rìoghachd Aonaichte na Breatainn Mhòr agus Eirinn a Tuath. Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. Territoire le plus au nord des Iles Britanniques. 77 000 km². 5 200 000 hab. Capitale Edimbourg (Edinburgh - Dun Eideann). Principale ville : Glasgow (Glaschu).

Origine du nom de l'Ecosse : vient du latin Scotia, "pays des Scotii", mot qui a évolué en Scotie, Escossie, Escosse au XVIIe siècle et Ecosse.

Histoire de l'Ecosse : résumé.

Drapeau de l'Ecosse : le Sautoir Ecossais (ou Saltire). Bleu au sautoir blanc. Le drapeau reprend la Croix de St-André blanche sur fond bleu. André (Andrea - Andrew) était un missionnaire du Christ condamné à mort par les Romains, qui se sentait indigne d'être crucifié sur une croix du même type que celle de Jésus. Il fut donc crucifié sur une croix en forme de X. Au VIIIe siècle Saint-Regulus eut une vision lui demandant d'emporter les ossements de Saint-André le plus à l'ouest du monde connu. Il déposa les reliques à Kilrymond en Ecosse. Selon la tradition écossaise, en 832 une armée picto-scote conduite par le Haut-Roi Angus Mc Fergus et le roi du Dalriada Eochaidh, en Lothie se trouva cernée par une armée d'Angles supérieure en nombre, rangée derrière le chef de guerre Athelstan. Récemment christianisé Angus se mit à prier au regard de sa situation difficile. Il aperçut dans le ciel des nuages blancs formant une croix. Angus promit que s'il sortait vainqueur de cette bataille, il ferait de Saint-André le Saint-Patron de l'Ecosse. Les Pictes et les Scots furent vainqueurs et le sautoir blanc sur fond bleu devint le drapeau de l'Ecosse. La première utilisation avérée du sautoir écossais date de 1286, sur le sceau gouvernemental des "gardiens" de l'Ecosse. En 1385, le Parlement Ecossais décréta que les soldats devaient porter un badge avec la croix blanche de Saint-André sur un fond noir ou bleu foncé. résumé.

Utilisation du drapeau de l'Ecosse : le gouvernement écossais a décidé que le Sautoir Ecossais devait flotter sur tous ses bâtiments tous les jours de 8h au coucher du soleil. Une exception est faite pour les "journées nationales" du Royaume-Uni, le Saltire est abaissé et remplacé par le drapeau de l'Union sur les bâtiments qui n'ont qu'un seul mât. Le jour de la marine marchande (le 3 septembre), est un jour spécifique en Ecosse au cours duquel, l'enseigne rouge écossaie ou Scottish Red Ensign de la marine marchande peut être hissé à terre. Le jour de la fête de Saint-André (le 30 novembre), le drapeau de l’Union ne sera arboré que si un bâtiment a plus d’un mât; le Sautoir Ecossais ne sera pas abaissé pour laisser la place au drapeau de l’Union où un seul mât est présent. S'il y a deux ou plusieurs mâts de drapeau présents, le Saltire peut être utilisé en plus du drapeau de l'Union, mais pas dans une position supérieure. En Ecosse, le Saltire peut être hissé à tout moment par une personne, une entreprise, une autorité locale, un hôpital ou une école, sans autorisation expresse. Le porteur du drapeau national de l'Ecosse est un des grands officiers de la maison royale d'Ecosse. Le porteur participe aux cérémonies royales et d’Etat. En vertu d'une charte de 1676, ratifiée par le Parlement Ecossais, Charles II a accordé à Charles Maitland "la fonction de porter nos insignes dans notre royaume d'Ecosse". Le descendant de Maitland, James Maitland, VIIIe comte de Lauderdale, a inscrit des armes le porte-drapeau de l'Ecosse. En 1952, le Lord Lyon décida que le comte de Lauderdale avait le droit de porter le sautoir, alors que le comte de Dundee, porteur de la bannière royale, porterait la bannière royale d'Ecosse, le "Lion Rampant".

Enseigne rouge de la marine royale écossaise : le Saltire en mer est hissé en tant que pavillon de beaupré et une enseigne rouge avec le Sautoir Ecossais en canton est utilisée pour indiquer la nationalité écossaise. Cette enseigne, le Scottish Red Ensign, a été officiellement utilisée par les flottes de la marine royale écossaise et de la marine marchande écossaise avant l'Union de Grande-Bretagne au XVIIIe siècle. Le drapeau aujourd'hui n'est pas officiel.

Drapeaux historiques de l'Ecosse : résumé.

Etendard Royal d'Ecosse : le Lion Rampant. L'étendard royal d'Ecosse reprend les armes royales d'or au lion de gueules, au trescheur du même. Le Lion Rampant est le drapeau historique des rois d'Ecosse avant 1603. Le Lion Rampant est normalement réservé au souverain écossais, il est la propriété de la reine et son utilisation non autorisée est illégale . Seules quelques personnes sont habilitées à s’en servir, comme le premier ministre d'Ecosse ou le Lord Lyon par exemple. En 1934, le roi George V permit l’usage du Lion Rampant comme preuve de loyauté. On autorise actuellement de façon assez large sont utilisation, car il symbolise à côté du Sautoir, l'Ecosse et la fidèlité des Ecossais à leur souverain. résumé.

Etendard Royal du Royaume-Uni en Ecosse : écartelées au I et IV d'Ecosse au II d'Angleterre au III d'Irlande alias écartelé au I et IV d'or au lion et au trescheur de gueules, au II de gueules à trois lions passants gardants d'or, au III d'azur à la harpe d'or. L'étendard royal utilisé en Ecosse donne préséance à l'étendard d'Ecosse et reprend les armes royales étendues sur toute l'étoffe.

Drapeaux historiques de l'Ecosse : résumé.

Armoiries de l'Ecosse : d'or au lion de gueules, au trescheur de mesme. Les armes royales d'Ecosse sont repérées pour la première fois sur les armoiries d'Alexandre II dès 1222. Les supports des armoiries écossaises sont des licornes. Symbole de pureté, elles apparaissent sur les armes de Jacques V d'Ecosse vers 1520. résumé.

Hymne de l'Ecosse : il n'y a pas d'hymne écossais officiel à proprement parler, mais il y a deux mélodies qui ont le privilège de symboliser l'Ecosse et les Ecossais : Flowers of Scotland et Scotland the Brave.

Emblème floral de l'Ecosse : le chardon. Le chardon est le symbole ou le badge de l'Ecosse. A l'origine emblème de la famille royale Stuart dont la devise était "Personne ne me blesse impunément".

Emblème instrumental de l'Ecosse : la cornemuse. La cornemuse à quatre bourdons est l'instrument emblématique de l'Ecosse.

Emblèmes coutumiers de l'Ecosse : le kilt. Emblème-vêtement celtique ancien et traditionnel de l'Ecosse fait d'une grande couverture enroulée autour de la taille, figurant les tartans des clans écossais. chaque clan a son motif de tartan (couleurs et motifs de tissage). Autre emblème, le Whisky. Le whisky vient des mots gaëliques Uisce-Beatha, qui signifie "eau-de-vie". Le Scotch Whisky (ou scotch) est donc une eau-de-vie écossaise. Dans de nombreuses vallées d'Ecosse (les célèbres Glenn), sont fabriqués des whiskies particuliers classés en fonction de la qualité de l'eau utilisée.

Saint-Patron de l'Ecosse : Saint-André (ou Saint-Andrew en anglais, Saunt-Aundreas en écossais, Naomh Anndra en gaélique). André était un disciple de Saint-Jean-Baptiste avant de devenir disciple du Christ. André a parcouru de grandes distances à porter le message du Christ Sauveur, et c'est peut-être ce qui l'a amené en Ecosse. Selon une version de la venue d'André en Ecosse, il aurait construit une église à Fife. Cette ville s'appelle maintenant St-Andrews et l'église est devenue un centre d'évangélisation, avec des pèlerins venus de toute la Grande-Bretagne. L'autre version précise qu'au IVe siècle, les reliques d'André furent rapportées à Fife. Les églises qui lui sont dédiées depuis, sont très nombreuses en Ecosse, en Angleterre et en France. a mémoire de St-André, à travers les âges, est surtout associée à sa mort terrible en 60 après J.-C. St-André s'est déclaré indigne d’être crucifié sur une croix semblable à celle du Christ, il fut donc crucifié sur une croix en forme de X, qui devint son symbole. L'anniversaire présumé de son martyre est le 30 novembre et c'est à cette date que St-André est honoré chaque année. Aujourd'hui, des pèlerins font le voyage du monde entier vers la petite ville de St Andrews.

Liens et sources :
- Symbols of the monarchy
- Scottish Government - Riaghaltas na h-Alba.
- Société Généalogique d'Ecosse.
- Office of the Queen printers.


 

Index | Royaume-Uni | Drapeaux, armoiries, symboles et emblèmes du Royaume d'Ecosse.
Utilisation gratuite des images et fichiers HD sur demande, si la source "Société Vexillologique de l'Ouest" est indiquée avec un lien renvoyant sur cette page.
©2001 - 2021 Société Vexillologique de l'Ouest.